L'influence d'un système de pensée sur un système de mode : L'exemple du néoplatonisme ficinien, 1470-1500

par Anne Kraatz

Thèse de doctorat en Histoire médiévale

Sous la direction de Alain Erlande-Brandenburg.


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    ˜The œinfluence of system of thought on a system of fashion: The example of Ficinian Neo-Platonism, 1470-1500


  • Résumé

    Résumé français : Y-a-t-il un lien entre la mode vestimentaire des trois dernières décennies du XVe siècle et la pensée des cercles humanistes néoplatoniciens de cette période ? C'est la question que nous nous sommes posée au vu du changement manifeste apporté à la représentation de la mode au cours de ces années là, par rapport à la période précédente. Notre objectif en essayant de répondre à cette question était triple. Il s'agissait d'abord de proposer de nouvelles pistes de recherches dans un domaine jusqu'ici peu exploré, celui de la phénoménologie du vêtement porté, par opposition à l'étude traditionnelle du costume 'vide' de corps. Il s'agissait ensuite de déterminer si un courant de pensée abstrait par définition, peut être rendu manifeste par une forme concrète, ici le vêtement, dès lors que ce courant touche à l'un ou l'autre des problèmes fondamentaux d'une société et d'établir si la mode vestimentaire, concrète par définition, répond bien à des critères abstraits, ici mathématiques et philosophiques, pour déterminer la silhouette qui correspond le mieux au courant de pensée auquel souscrit à un moment donné la société qui l'adopte. Le néoplatonisme de Marsile Ficin étant le courant philosophique majeur des années 1470-1500, après en avoir résumé les idées essentielles, nous nous sommes donc efforcée de suivre les traces laissées par celui-ci dans les incunables à figures de l'époque, ainsi que dans les textes. Nous avons ensuite tenté d'analyser l'impact de ces diverses traces sur les comportements de l'époque susceptibles d'influencer les pratiques vestimentaires, notamment les comportements sexuels. Puis nous avons essayé d'établir une définition précise de ce qui est constitutif de la mode pour pouvoir ensuite démontrer que la mode vestimentaire des années 1470-1500 est bien le reflet de la pensée néoplatonicienne. Enfin, nous avons attribué à la silhouette vêtue de cette période une figure géométrique qui la symboliserait.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2005 par les Belles lettres à Paris

Mode et philosophie ou Le néoplatonisme en silhouette, 1470-1500


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (587 f.)
  • Notes : Reproduction de la thèse autorisée
  • Annexes : Bibliogr. f. 547-587

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : École pratique des hautes études. Service Commun de la documentation, des bibliothèques et des archives.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 4 Ms 163
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2005 par les Belles lettres à Paris

Informations

  • Sous le titre : Mode et philosophie ou Le néoplatonisme en silhouette, 1470-1500
  • Dans la collection : ˜L'œâne d'or , 22 , 1158-9035
  • Détails : 1 vol. (368 p.)
  • ISBN : 2-251-42024-X
  • Annexes : Bibliogr. p. [305]-322. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.