Von der 'Solidarité' zur 'Solidarität' : der Transfer eines politisch-sozialen Grundbegriffs von Frankreich nach Deutschland (19. und 20. Jahrhundert)

par Thomas Fiegle

Thèse de doctorat en HistoireHistoire

Sous la direction de Heinz Kleger et de Michael Werner.

Soutenue en 2002

à Paris, EHESS en cotutelle avec l'Universität Potsdam .


  • Résumé

    Le mot ‘Solidarität’ fait partie en allemand des concepts-clés traditionnels de la politique et de la société. Le sens de ce concept est pourtant particulièrement équivoque, malgré ou justement à cause de son utilisation inflationniste dans les discours politiques et sociaux. Afin de clarifier le concept de ‘Solidarität’, il est nécessaire de le reconstruire de manière historique et critique. Or, une telle démarche n’est possible que si l’on prend en considération la genèse du concept de ‘solidarité’ en France, ainsi que les conditions et préalables de ce que nous appelons son ‘processus de transfert’ de la France vers l’Allemagne. Le présent travail combine la méthode de ‘l’histoire des concepts’ (Begriffsgeschichte), telle qu’elle a été développée notamment par R. Koselleck, avec la théorie des ‘transferts culturels’ (M. Werner et M. Espagne). Cela permet de dégager un horizon de sens philosophique que ces deux ‘histoires des concepts’ à la fois distinctes et entrecroisées ont en commun.

  • Titre traduit

    From 'Solidarité' to 'Solidarität' : the transfer of a political and social key concept from France to Germany (19th and 20th Century)


  • Résumé

    The word ‘Solidarität’ is part, in German, of the traditional key words in politics and society. But in spite – or just because – of its inflationist use in political and social discourse, the concept’s meaning is very ambiguous. In order to clarify the concept, it is necessary to reconstruct it from both a historical and a critical point of view. Such a reconstruction is impossible, however, if the genesis of the concept ‘solidarité’ in France, as well as the conditions and prerequisites of what we call the concept’s ‘transfer process’ from France to Germany isn’t taken into account. The present work combines therefore the method of the ‘history of concept’ (Begriffsgeschichte), as it has been developed especially by R. Koselleck, with the theory of ‘cultural transfer’ (M. Werner/M. Espagne). That allows to find a horizon of philosophical sense which the two at the same time distinct and interrelated ‘histories of concept’ have in common.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (315 f.)
  • Notes : Publication non autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 293-315

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2002-119
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.