Between justice and compassion : les sans-papiers and the political economy of health, human rights and humanitarianism in France

par Miriam Iris Ticktin

Thèse de doctorat en Anthropologie

Sous la direction de Jane Fishburne Collier.

Soutenue en 2002

à Paris, EHESS en cotutelle avec Stanford University .


  • Résumé

    Cette thèse montre la dérive d'un régime de principe égalitaire et de justice fondés sur l'Etat de droit vers une éthique plus étroite de l'exception et de la bonté, fondée sur une politique humanitaire et de compassion. J'examine ce changement en étudiant la situation de ceux qui subissent le plus durement les conséquences de l'échec de l'Etat de droit, c'est-à-dire les immigrants, en particulier les sans-papiers. Cette thèse s'appuie sur des travaux ethnographiques effectués sur le terrain à Paris de 1999 à 2001 au contact des sans-papiers, de groupes militantes, d'avocats, de fonctionnaires dont le travail concerne l'immigration, des infirmières, médecins et des travailleurs sociaux, pour montrer comment la maladie est devenue le moyen privilégié pour rester de façon légale en France. Je démontre comment cette éthique émergente fondée sur la pitié et la compassion est devenue une politique de vie et de mort où l'on doit troquer sa souffrance pour entrer dans la catégorie "humanité. "


  • Résumé

    This dissertation argues that there has been a shift in emphasis in contemporary France from a regime of systematicity and justice, grounded in the rule of law, to a narrower ethics of exceptionality and benevolence, based on a politics of humanitarianism and compassion. I examine this shift from the angle of those most impacted by the failure of the rule of law - immigrants, particularly undocumented immigrants - or those called "les sans papiers" in France. Based on ethnographic field research in Paris from 1999-2001 with undocumented immigrants, activist groups, lawyers, immigration officials, nurses, doctors and social workers, this dissertation documents how, as one example of this shift, illness has become a primary means by which to stay in France legally. It demonstrates how this emergent ethics has turned the politics of immigration into a politics of life and death, where one must barter one's suffering for inclusion in the concept of humanity

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2011 par University of California press à London, Los Angeles, California, Berkeley, California

Casualties of care : immigration and the politics of humanitarianism in France


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : XIII-307 p.
  • Annexes : Bibliogr. p.292-307

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 130
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2011 par University of California press à London, Los Angeles, California, Berkeley, California

Informations

  • Sous le titre : Casualties of care : immigration and the politics of humanitarianism in France
  • Détails : 1 vol. (xvi-295 p.)
  • ISBN : 978-0-520-26904-0
  • Annexes : Bibliogr. p. 249-278. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.