L' université : un nouvel outil de recomposition urbaine ? : l'exemple du site de la faculté des sciences de Saint-Jérôme dans les quartiers nord de Marseille

par Valérie Guidarini

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Pierre Vergès.

Soutenue en 2002

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Nous nous sommes intéressés à la problématique de l'Université dans la Ville, à travers laquelle les étudiants se voient souvent dotés de capacités dynamisantes pour les espaces où ils sont implantés. Afin de comprendre comment fonctionnent les relations entre les sites universitaires et leurs alentours, nous avons étudié la relation entre espaces physiques et pratiques sociales. Le choix du terrain s'est porté sur le site marseillais de la Faculté des Sciences de Saint Jérôme. Après analyse, il apparaît que le rôle social que pourrait jouer l'Université ne peut se déduire d'une simple stratégie de création ou d'aménagement d'un site universitaire. La présence étudiante ne fait pas la vie étudiante. Celle-ci est surtout une réalité discrète, peu comparable à l'effet symbolique convoité. L'instrumentalisation de la population étudiante est donc délicate, car " l'instrument " n'est pas si facile d'utilisation, il vit et réagit de façon tout à fait spécifique en fonction de ce qui l'entoure.

  • Titre traduit

    The university : a new tool for urban recomposition ?


  • Résumé

    We had to deal with the problematic of " the University in the City " through which the students are often given dynamic abilities for the areas where they are set up. So as to understand how the connections between the university areas and their surroundings work, we studied the connection between the physical areas and the social practices. We selected the area of Faculté des Sciences de Saint Jérôme in Marseilles in our study. After analysis, it appears that the social part that the University could play cannot be deduced as a simple creative strategy or as one of the University setting up. Student presence does not make student life. This one is most a discreet reality, hardly comparable to the wanted symbolic effect. So the instrumentalisation of the student population appears uncomfortable because the “instrument” is not so easy to use, as living and reacting in a very specific way according to its surroundings.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (414 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 386-409

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2002-68

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 9409
  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.