L' image du Parlement dans les débats sur la procédure législative en France et en Italie (1815-1920)

par Pietro Finelli

Thèse de doctorat en Histoire politique

Sous la direction de Pierre Rosanvallon et de Barbara Henry.


  • Résumé

    L'objet de la Thèse est la progressive transformation de la nature de la souveraineté et des modes de son exercice pendant le XIXe siècle. Dans ce contexte le Parlement, avec son évolution institutionnelle du système des notables à celui des partis constitue un point d'observation privilégié. Plus précisément l'objet de la Thèse est le débat qui alimente tout le siècle sur la procédure législative et sur le choix entre le système des bureaux, et celui des commissions spéciales. Bien loin d'être une question technique ce débat croise d'un côté les rapports entre la sphère du politique et celle du social, en nous montrant la longue évolution d'une conception du parlement comme lieu de sociabilité, " creuset " d'une élite nationale homogène, selon le modèle des salons et des clubs anglais, jusqu'à l'affirmation de la politique comme profession ; et de l'autre, l'opposition entre une conception du politique (très majoritaire pendant les années 1800) qui n'accepte le pluralisme et la division qu'à l'intérieur d'une vision holistique, et les défenseurs des partis et d'une vision pluraliste de la société. Nous avons choisi d'approcher ces questions avec une démarche comparative, avec l'objectif de montrer l'existence d'une culture politique européenne (et en particulier en Italie et France) homogène. Enfin, pour ce qui concerne la méthodologie choisie, en abordant cette question, nous n'avons pas esquissé un " profil évolutif " de Droit Parlementaire, mais, plutôt, une " histoire intellectuelle des institutions ", c'est-à-dire une histoire qui vise à confronter les différents débats et les différentes délibérations et à étudier le rapport qui se crée dans chaque cas entre l'élément de prescription de la norme, l'élément culturel de la théorie et l'élément factuel de la pratique.

  • Titre traduit

    The image of Parliament in the debates about the legislative procedure in France and in Italy (1815-1922)


  • Résumé

    The subject of the dissertation is the gradual transformation of the nature of the sovereignty and of its exercise modes throughout the XIXth Century. In this context the Parliament, with its institutional evolution from the notables to party system, is a preferential viewpoint. Especially the dissertation focuses on the debate about legislative procedure and the choice between the office-system (système des bureaux) and the committee-system (système des commissions). This is not a merely technical question. First of all this debate is very important for what concerns the definition of the relationships between the political and the social sphere, in so far as it shows us the evolution from a vision of the parliament as a sociability reseau, like the salon or the club example, to politics as profession. Also the debate is important since it shows us the opposition between a holistic conception of politics (most popular in XIXth Century) where pluralism is accepted only as a step to the unity of the political body, and the supporters of pluralism and of party system. The dissertation prefers to approach these questions from a comparative standpoint aiming to show the existence of a homogeneous European (and especially French and Italian) culture. Methodologically, its approach to these question is that of an “intellectual history of the Institutions”, substantially different from any draft of the evolution of parliamentary rules: that is a history that wants to compare the different debates and deliberations and to study the links acting each time among the prescriptive element of the rule, the cultural element of the theory and the factual element of the practice.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (243, CLXXXIX f.)
  • Notes : Publication non autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 208-241

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2002-52
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.