Ordre et désordre polaire dans le titanate de strontium : effets du champ électrique et des substitutions chimique et isotopique

par Carole Ménoret

Thèse de doctorat en Science des matériaux

Sous la direction de Jean-Michel Kiat.


  • Résumé

    Cette thèse vise à comprendre les états polaires induits dans le titanate de strontium sous l'effet d'un champ électrique et de substitutions chimique et isotopique. A basses températures, nos études par diffraction ont mis en évidence la phase quadratique ferroélastique non ferroélectrique caractéristique de SrTiO3 dans les composés faiblement dopés en baryum, calcium ou plomb, ainsi que dans SrTiO3 sous champ et dans SrTi18O3. Cependant, les mesures diélectriques, optiques et de diffusion Raman ont révélé des signatures traduisant la présence d'un ordre polaire local. Les études structurales du système Sr1xBaxTiO3 ont permis d'établir son diagramme de phase, qui se caractérise par l'existence d'une concentration critique en baryum xc le séparant en deux régions distinctes : une région (x<xc) présentant une transition de phase unique anti-ferrodistortive et une région (x>xc) présentant une succession de trois transitions de phases ferroélectriques.

  • Titre traduit

    Dipolar order in strontium titanate : effects of the electric field and chemical and isotopic substitutions


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (216-A15 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 140 Réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : CentraleSupélec. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 61840
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.