Biotransformation de lipides en arômes par Yarrowia lipolytica : interactions avec le substrat, excrétion et toxicité des métabolites produits

par Mario Aguedo

Thèse de doctorat en Sciences des aliments. Biotechnologie, biophysique, biochimie microbienne

Sous la direction de Jean-Marc Belin.

Soutenue en 2002

à Dijon .


  • Résumé

    Yarrowia lipolytica produit, par biotransformation, de la g-décalactone, composé d'arôme issu de la dégradation peroxysomale du ricinoléate de méthyle. Certaines étapes potentiellement limitantes ont été étudiées. L'assimilation du substrat émulsionné se fait par adhésion de microgouttelettes sur la surface cellulaire (via des interactions hydrophobes et de type acide/base de Lewis) et par action d'un surfactant. Le substrat n'est pas accumulé, ce qui rend non limitant sa dégradation intracellulaire en acide 4-hydroxy-décanoïque, précurseur direct de la g-décalactone. Ces deux composés peuvent être libérés par Y. Lipolytica, le premier via un transporteur membranaire, comme le suggère nos résultats, le second semblant franchir les membranes passivement. La lactone interagit avec un phospholipide modèle, entraîne in vivo une forte augmentation de la fluidité des membranes puis une chute du potentiel membranaire: ces mécanismes sont à la base de la toxicité de la lactone pour la levure.

  • Titre traduit

    Biotransformation of lipids into aroma compounds by Yarrowia lipolytica : interactions with the substrate, excretion and toxicity of the produced metabolites


  • Résumé

    Yarrowia lipolytica produces, through biotransforamtion, g-decalactone, an aroma compound stemming from the peroxisomal degradation of methyl ricinoleate. Some steps potentially limiting were studied. The assimilation of the emulsified substrate is medited by the adhesion of microdroplets on the cell surface (via hydrophobic or Lewis acid/base interactions) and by the action of a surfactant. The substrate is not accumulated by the yeast, making non-limiting its intracellular degradation into 4-hydroxydecanoic acid, the direct precursor of g-decalactone. These two compounds can be released by Y. Lipolytica, the first one via a membrane transporter, as suggested by our results, the second one seems to cross passively the membranes. The lactone interacts with a model phospholipid, it leads in vivo to a strong increase in membrane fluidity and then to a drop in membrane potential: these mechanisms bring about lactone toxicity in yeast.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 205 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 159-177, [257] réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TDDIJON/2002/72*BU/SE
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.