Intérêt de l'analyse quantitative de la queuosine et de ses dérives par CLHP dans la détection et l'exploration in vitro et in vivo d'une hypomodification des ARNt porteurs de ces nucléosides hypermodifiés

par Annie Costa

Thèse de doctorat en Médecine

Sous la direction de Jean Desgrès.

Soutenue en 2002

à Dijon .


  • Résumé

    Chez les eucaryotes supérieurs, on recense quatre types d'ARNt modifiés par la queuosine (Q) ou ses dérivés et qui sont désignés ARNt-Q : les ARNt asn et ARNt his portant la Q et les ARNt asp et ARNt tyr portant respectivement la mannosyl-Q et la galactosyl-Q. Selon la nature, l'âge et l'état normal ou néoplastique des tissus étudiés, les ARNt-Q ont été décrits comme totalement ou partiellement modifiés. Afin de déterminer quel(s) ARNt-Q étai(ent) spécifiquement affecté(s) par une variation de modification, nous avons développé un protocole d'ananlyse par CLHP des nucléosides d'ARNt totaux qui permet de doser les trois queuosines et les quatre ARNt-Q correspondants. Ce protocole a été appliqué au dosage des ARNt-Q modifiés présents dans le foie de différents animaux, dans des cellules normales ou néoplastiques de foie de rat en culture, ainsi que dans des tumeurs humaines du tractus génital féminin. Nos résultats montrent que les ARNt-Q des foies de mammifères adultes sont totalement modifiés en queuosines. Par contre, une diminution du taux de modification des ARNt-Q est observée dans les foies de rats nouveau-nés et dans les foies de poulets élevés en batterie. Une hypomodification importante des ARNt-Q est également constatée dans des cellules d'hépatome de rat. Les tumeurs humaines du tractus génital féminin présentent, elles aussi, une diminution du contenu en queuosines de leur ARNt. Dans toutes ces études, nous avons pu démontrer que les ARNt asp sont toujours les moins affectés par l'hypomodification. Ces observations montrent que l'hypomodification des ARNt-Q est la conséquence, soit d'une diminution de l'apport en queuine, soit d'un dysfonctionnement métabolique spécifique aux cellules tumorales. Les mécanismes impliqués dans l'hypomodification des ARNt-Q de tissus tumoraux et dans cette sorte de "protection" constante des ARNt asp modifiés restent à élucider.

  • Titre traduit

    Interest of the quantitative analysis of queuosine (Q) and its derivatives by HPLC for the in vitro and in vivo study of Q-hypomodification of tRNAs.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (166 f.)
  • Annexes : Bibliogr.f.147-166 et annexe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2099U/2002/05
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 1428
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.