Les effets du contexte scolaire sur la réussite des élèves en classe de seconde

par Séverine Landrier

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Marie Duru-Bellat.

Soutenue en 2002

à Dijon .


  • Résumé

    L'objet de ce travail a consisté à mettre en évidence et surtout à expliquer l'effet du contexte scolaire sur la réussite des élèves au lycée. Cette dernière a été appréhendée à travers deux dimensions complémentaires, à savoir les progressions réalisées par les élèves au cours de l'année en français et en mathématiques, mais aussi leur orientation en fin de seconde. Le choix de cette classe a été fait parce qu'il s'agit du dernier palier d'orientation et donc d'une étape décisive dans la détermination de la carrière scolaire des élèves. Le contexte est appréhendé au niveau de l'établissement puis au niveau institutionnel à travers l'évaluation de l'aide individualisée en seconde. Les données ont été exploitées à partir d'un échantillon de 32 lycées dans lesquels 2750 élèves de seconde ont été sélectionnés. Les résultats montrent que malgré le principe d'égalité républicaine, tous les élèves n'ont pas les mêmes chances de réussite selon l'établissement dans lequel ils sont scolarisés.

  • Titre traduit

    Effects of the school context on the success of K 10 pupils


  • Résumé

    The object of this work consisted in highlighting and especially explaining the effect of the school context on the success of pupils in higher secondary schooling. The latter was measured using two complementary dimensions, namely the progressions of the pupils during the year in French and mathematics, but also their school career choice at the age of sixteen. We chose the K 10 level because it's the last key point in a school career. The context is measured at the level of the school then at the institutional level through the assessment of the individualized assistance the pupils receive at the age of sixteen. The data were exploited using a sample of 32 higher secondary schools from which 2750 K 10 pupils were selected. The results show that in spite of the principle of republican equality, all the pupils do not have the same chances of success according to the school they attend.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 392 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 332-350

Où se trouve cette thèse ?