Le Currency board ou la négation de la Banque centrale : une perspective historique du régime de caisse d'émission

par Jean-François Ponsot

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Claude Gnos.

Soutenue en 2002

à Dijon .


  • Résumé

    La thèse procède à une analyse critique du Currency Board (CB) et, par extension, de la dollarisation. Elle montre que la viabilité de ce régime monétaire repose sur une intégration renforcée à l'économie émettrice de la monnaie de rattachement. Cette configuration était celle de la première génération de CB, créés dans les colonies britanniques dans une perspective d'intégration monétaire à la métropole, en complément d'une forte intégration commerciale, financière et politique. L'adoption récente de CB de seconde génération répond a priori à une tout autre problématique : elle vise à importer la crédibilité monétaire d'économies émergentes engagées dans le processus de globalisation financière et en proie à l'instabilité monétaire et financière. Les contraintes d'une telle stratégie sont mises en lumière à partir d'une analyse des conséquences de la rigidité du CB sur la stabilité du système financier, la dynamique de croissance et le processus d'ajustement.

  • Titre traduit

    Currency board arrangement : a denial of central banking


  • Résumé

    The intent of this dissertation is to argue that Currency Board Arrangements (CBAs) and, in a wider sense, dollarization, are extreme monetary arrangements that are not viable without a complete integration with the anchor/official currency-issuing country. British colonial CBAs - the first generation of CBAs - were systematically associated with strong - indeed exclusive - commercial, financial and political connections with the mother country. Recent adoptions of CBAs - the second generation of CBAs - disregard these integration purposes. In contrast to past practices, the first aim is to import monetary stability in order to boost credibility of emerging countries involved in financial globalization. We show that such a strategy is doubtful: the constraints inherent in the rigidity of the CBA have a negative effect on the stability of the domestic financial system, the growth dynamic and the adjustment process.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 387 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 356-381

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Droit-Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TEDIJON/2002/8*BU/SE
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.