Mémoire externe et décision coopérative en conception. L'oubli de l'oubli : Application à la mémoire de projet dans le domaine aéronautique

par Rachel Israel

Thèse de doctorat en Sciences de l'homme et technologie

Sous la direction de Bruno Bachimont.

Soutenue en 2002

à Compiègne .


  • Résumé

    La thèse s'inscrit dans le cadre des choix socio-techniques qui vont outiller les politiques mémoires de projet et retour d'expérience industrielles. Elle pointe le lien de cohérence nécessaire entre structure organisationnelle et structure de mémoire. Elle examine les conditions d'exercice de la réflexivité collective, et caractérise les situations d'élaboration, de stabilisation et de maintenance de communautés de mémoire. L'importance du sub-symbolique redonne sa place à la notion d'imitation. La notion d'individuation redéfinit l'articulation individuel-collectif-technique, et revalorise le poids de l'affect dans les phénomènes d'adaptation. Imitation et individuation sont relus dans une perspective nietzschéenne pour viser la conquête d'une maîtrise coopérative plutôt qu'un contrôle néo-tayloriste de la mémoire et de l'oubli. On considère alors des cycles d'expérience et de connaissance sur le plan de l'assimilation et de la convergence, plutôt que sur celui de la capitalisation et du transfert d'éléments de mémoire. La structure coopérative des mémoires externes implique alors l'évaluation négociée d'une structure de feed-back correspondante : voir et se donner à voir va améliorer les synchronisations. Avec la publicisation de modèles émergents, assurant un bouclage raisonné des normes et des pratiques, la mémoire de travail devient un générateur de normes. Le retour d'expérience conduit à mieux expérimenter. L'application au terrain s'appuie sur une observation participante de deux projets de conception. Elle dégage quelques fictions de l'information qui structurent les approches "mémoire de projet", pour préciser les conditions d'une individuation majorante pour tous. Ceci conduit à reconsidérer le cadre spatial et temporel normatif des projets, dont l'instrumentation techniciste intègre peu la logique de l'individuation des hommes. Un modèle spatio-temporel des cycles de la mémoire de projet est élaboré, associé au repérage des processus léthogènes éventuels.

  • Titre traduit

    Organisationisational memory & cooperative decision-making. Forgetting to forget : Application ta project memory for design projects within the aeronautic.domain


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 480 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 398 réf.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Technologie de Compiègne. Service Commun de la Documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2002 ISR 1430
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.