Caractérisation vibratoire des machines industrielles par des méthodes pseudo-inverses : méthodologie, instrumentation et expérimentation

par Rabih Dib

Thèse de doctorat en Sciences mécaniques pour l'ingénieur

Sous la direction de Peter Wagstaff.

Soutenue en 2002

à Compiègne .


  • Résumé

    La caractérisation des sources vibratoires dans les machines est nécessaire pour diminuer les vibrations et le bruit émis. Une nouvelle approche expérimentale a été développée basée sur les techniques inverses, avec une instrumentation et des méthodes de traitement du signal adaptées. Cette caractérisation se résume à une identification des forces d’excitation à l’interface d’un actionneur placé dans son environnement industriel. La machine étudiée est un moteur électrique avec une alimentation PWM, intégré sur un banc d’essai. Une approche initiale, utilisait les méthodes de pseudo inversion de la matrice des fonctions de transfert associée à la matrice spectrale de la réponse vibratoire de la machine. On a montré qu’il est difficile d’identifier les forces d’excitation du moteur en présence des parasites engendrées par les autres sources vibratoires telles que le frein (un générateur). Une méthode de conditionnement des signaux, basées sur les cohérences partielles est proposée pour s’affranchir de ces parasites. Cette approche n’est pas valable si les signaux des capteurs de références utilisés pour appliquer cette technique sont trop contaminés, les résultats sont biaisés. Pour les cas des sources indépendantes les résultats sont améliorés, mais dans d’autre cas l’estimation n’est pas exacte. Une nouvelle approche (le Minorant ajusté) est proposée pour obtenir une meilleure estimation de la contribution de chaque source. Cette méthode permet une amélioration significative des estimations pour chaque source représentée par les forces à chaque interface. Elle est également applicable à d’autres cas pratiques de traitement utilisant les systèmes MIMO.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [5]-170 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 165-170

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Technologie de Compiègne. Service Commun de la Documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2002 DIB 1424
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.