Mise au point et validation des techniques d'évaluation des communautés microbiennes dans les milieux complexes de type sol

par Sophie Giacomazzi

Thèse de doctorat en Génie des procédés industriels

Sous la direction de André Pauss.

Soutenue en 2002

à Compiègne .


  • Résumé

    En bioremédiation des sols, l’évaluation des communautés microbiennes dégradatrices est importante. Or s’il est facile de démontrer une population dans un milieu liquide, il est plus difficile d’extraire et de dénombrer les bactéries du sol. Le sujet de cette thèse, inscrit dans le cadre d’un plan pluriformation « caractérisation microbiologique des milieux complexes », compare différentes techniques d’évaluation (UFC, microscopie à épifluorescence, outils moléculaires, mesures respirométrique) appliquées à des cas réels de sols industriels pollués : un sol de voir ferrée contaminé par un herbicide (diuron) et un aquifère contaminé par un mélange d’hydrocarbures. Après une phase de mise au point des conditions d’extraction des micro-organismes du sol (influence d’agent tel que le pyrophosphate de sodium), et l’étude de la dégradation du diuron en milieu synthétique par une souche type, l’évaluation quantitative des communautés présentes dans le sol de voie ferrées par ces techniques a été réalisée. Nous avons montré que la concentration en micro-organismes n’était pas affectée de façon significative par l’application de diuron et demeurait constante au cours de l’année. Parallèlement, un consortium capable de dégrader le diuron et la 3. 4-dichloroaniline en condition liquide (réacteur e continu) a été isolé du ballast. Concernant l’aquifère pollué par des hydrocarbures, nous avons monté l’existence d’une flore parfois non négligeable, capable de dégrader des compOsés types d’hYdrocarbures. L’association de différentes techniques fournit des informations différentes mais complémentaires sur les caractéristiques microbiologiques du sol au niveau de la structure des communautés que de leur activité.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : XVI-224 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 214-224

Où se trouve cette thèse ?