La voie mitochondriale de l'apoptose, identification d'une nouvelle cible thérapeutique potentielle : le translocateur de nucléotides à adénine (ANT)

par Anne-Sophie Belzacq

Thèse de doctorat en Génie enzymatique, bioconversion et microbiologie

Sous la direction de Catherine Brenner-Jan.

Soutenue en 2002

à Compiègne .


  • Résumé

    La mitochondrie a longtemps été considérée comme un simple producteur d’énergie cellulaire. Cependant, son implication dans la régulation de l’apoptose en tant qu’intégrateur des voies de mort cellulaire et exécuteur de la sentence létale est désormais établie. En effet, de nombreuses molècules pro-apoptotiques agissent sur la mitochondrie et induisent la perméabilisation des membranes mitochondriales (PMM). L’altération de la perméabilité des membranes mitochondriales représentent le point de non-retour dans la cascade évènementielle du processus de mort cellulaire. Cette PMM impliquerait l’ouverture d’un complexe polyprotéique mitochondrial appelé pore de transition de perméabilité (PTPC). Le translocateur de nucléotides à adénine (ANT) est un des constituant dans la voie mitochondriale de l’apoptose. Nous avons développé des test de criblage basés sur la reconstitution en liposomes d’ANT purifié, afin d’étudier sa fonctionnalité et son implication dans la perméabilisation des membranes. Nous avons ainsi montré que l’ANT se comporte comme une protéine bi-fonctionnelle régulée par les oncogènes de la famille de Bax/Bcl-2 : celle-ci assure, d’une part, une étape cruciales du métabolisme oxydatif, la translocation d’ADP/ATP, et d’autre part, peut être convertie en pore non spécifique proapoptose. De plus, l’ANT est la cible de multiples inducteurs endogènes ou exogènes d’apoptose et semble donc constituer une cible thérapeutique potentielle dans le traitement des diverses pathologies consécutives à des dérèglements d’apoptose.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 118-[40] p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.96-118

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Technologie de Compiègne. Service Commun de la Documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2002 BEL 1408
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.