Etude par calorimétrie de la formation d'hydrate de trichlorofluorométhane en émulsions : systèmes modèles pour l'étude des hydrates de gaz

par Benoît Fouconnier

Thèse de doctorat en Génie des procédés industriels

Sous la direction de Danièle Clausse.

Soutenue en 2002

à Compiègne .


  • Résumé

    La formation de l’hydrate de trichlorofluorométhane (CCI3F) a été étudiée en émulsions eau dans huile (E/H) par Analyse Calorimétrique Différentielle (ACD). Il a été démontré que cette technique est adaptée pour quantifier la cinétique de formation par les énergies mises en jeu au cours des transitions de phases. Les aspects cinétiques de la cristallisation ont monté que la glace est un agent nucléant de l’hydrate. Une compétition entre la solidification de la glace et de l’hydrate a été confirmée en étudiant les transitions de phases qui apparaissent aux cours des différents traitements thermiques par ACD et diffraction des rayons X en fonction de la température (XRDT). Une étude plus approfondie effectuée sur des systèmes E/H contenant une solution aqueuse à différentes concentrations a permis de déterminer les propriétés thermodynamiques de l’hydrate de CCI3F à la pression atmosphérique. La température d’équilibre du système hydrate-solutions salines a été déterminée par la méthode utilisée pour obtenir la température d’équilibre solide-liquide d’un système binaire eau-sel. Les résultats expérimentaux obtenus ont confirmé le mécanisme proposé et ont permis de développer sur les bases du modèle de la coquille une méthode pour calculer l’énergie de dissociation de l’hydrate. A l’aide des données expérimentales obtenues à partir de différentes solutions aqueuse de CaCI2, un modèle thermodynamique a été proposé pour déterminer l’équilibre hydrate-solutions salines, pour divers sels, pour une composition donnée de la phase liquide, à la pression atmosphérique et à une température T. Outre les aspects cinétiques et thermodynamiques de formation, l’ACD nous a également permis d’étudier la stabilité de l’émulsion. Puisque la cristallisation s’effectue à l(interface eau-huile, le critère « stabilite���� » est un paramètre important à prendre en considération en terme de cinétique de formation de l’hydrate. De ce point de vue, l’ACD diffère des techniques classiques telle la méthode PVT et peut s’utiliser pour des fluides très complexes.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 115 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 41 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Technologie de Compiègne. Service Commun de la Documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2002 FOU 1398
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.