"De la particule au compact : vers une explication du phénomène de clivage des comprimés de paracétamol"

par Marie Renouard

Thèse de doctorat en Génie des procédés industriels

Sous la direction de Pierre Guigon.

Soutenue en 2001

à Compiègne .


  • Résumé

    Le phénomène de clivage d'un comprimé est un défaut mécanique qui se traduit par la propagation d'une fissure au travers du comprimé et peut conduire à sa séparation en deux parties. L'apparition de ce phénomène est tributaire de l'équilibre entre les forces cohésives développées lors de la compression et la relaxation des contraintes au cours de la décompression. La fissure suit alors un chemin privilégié défini directement par les hétérogénéités du milieu sous pression et l'uniaxialité de la compression. Le phénomène de clivage s'observe fréquemment avec les produits faiblement comprimables lorsqu'ils sont fortement dosés. C'est le cas par exemple du paracétamol. Nous avons dans un premier temps explicité, à l'aide d'une analyse structurale, les cau¬ses justifiant la mauvaise comprimabilité du paracétamol. Dans un second temps, nous nous sommes particulièrement intéressés à l'impact que pouvaient avoir deux techniques d'agglomération - la granulation humide et l'atomisation - sur la qualité mécanique des comprimés de paracétamol et l'apparition éventuelle du phénomène de clivage. Dans ce but, l'influence des paramètres opératoires et des propriétés mécaniques des grains formulés ainsi que le suivi des caractéristiques texturales des milieux comprimés ont été étudiés. L'acquisition de cohésion des comprimés s'avère directement liée à la structure initiale des grains (en termes de résistance mécanique, de porosité et de distribution du liant). Une évolution plus progressive du milieu sous pression et une répartition plus hétérogène du liant "retardent" l'acquisition de cohésion sous pression mais permettent également au milieu de mieux "accomoder" l'énergie emmagasinée évitant ainsi le clivage du comprimé. Contrairement aux comprimés obtenus à partir des atomisats, les comprimés obtenus à partir des granulés de paracétamol ne clivent pas sur le domaine de pression testé.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 176 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 125 réf. bibliogr. Lexique

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Technologie de Compiègne. Service Commun de la Documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2001 REN 1377
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.