ASCI-mi : une méthodologie de modélisation multiple et incrémentielle

par David Sarramia

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Michel Gourgand.

Soutenue en 2002

à Clermont-Ferrand 2 .

  • Titre traduit

    ASDI-mi : a multiple and incremental modelling methodology. Application to urban traffic systems


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'objet de la thèse est la définition d'une méthodologie pour l'obtention d'un environnement logiciel de modélisation, de simulation et d'évaluation de systèmes complexes d'une même classe. La méthodologie proposée ASCI-mi, étend la méthodologie ASCI (Analyse Spécification Conception Implantation) en intégrant les modélisations multiples et incrémentielles pour adapter localement la granularité et le type de la modélisation utilisée. L'intérêt de l'aspect incrémentiel est la prise en compte formelle de différents niveaux d'abstraction. Une partie associée à la classe de systèmes préconise la construction d'un modèle générique de connaissance en utilisant UML (étapes d'Analyses et de Spécification). La conception intègre la modélisation incrémentielle via l'identification des différents niveaux d'abstractions, puis la modélisation multiple en associant plusieurs modélisations à toute entité. L'implantation réalise la construction de bibliothèques de composants logiciels. Une partie associée aux systèmes de la classe, permet la construction du modèle de connaissance de tout système de la classe, étape par étape, en utilisant les abstractions identifiées. La modélisation associée à chacune des entités est ensuite choisie par l'utilisateur. Le modèle de connaissance obtenu est traduit pour obtenir un modèle de simulation du système étudié. Une application de ASCI-mi aux systèmes de trafic urbain a été réalisée et a identifié trois niveaux d'abstraction (zonal, macroscopique et microscopique) qui ont été implantés. Ceci conduit à une modélisation combinée/hybride et à des modèles de simulation dirigée par horloge combinés/hybrides. La combinaison et l'utilisation de tous les modèles de trafic existants sont envisageables. La validation de différentes combinaisons entre les modèles macroscopiques et microscopiques fournissent de bons résultats en des temps de calculs très courts, permettant d'envisager un tel couplage dans un cadre opérationnel. Des problèmes réels ont été traités

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (301 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 251-261

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Clermont Université (Aubière). Section Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.