Fonction adaptative du comportement alimentaire et vieillissement : étude de la perte d'appétit pour les protéines chez le rat LOU/cjall

par Stéphane Boghossian

Thèse de doctorat en Neurosciences et comportement

Sous la direction de Josette Alliot.

Soutenue en 2002

à Clermont-Ferrand 2 .


  • Résumé

    Le travail expérimental est présenté sous forme de publications regroupées en 3 chapitres. Le 1er présente les caractéristiques du modèle animal que nous utilisons ainsi que les modifications de son comportement alimentaire au cours du vieillissement. Dans les publications présentées dans le second chapitre, nous avons soumis les animaux à un déséquilibre énergétique et/ou nutritionnel pour étudier le maintien, ou non des capacités d'adaptation du comportement alimentaire aux besoins. Un exercice modéré provoque une hypophagie et une modification du régime (en particulier une augmentation de la prise de protéine) chez les femelles et les jeunes mâles. L'absence de toute modification de régime chez les vieux mâles évoque une perte d'adaptation qui n'est pas confirmée par un autre type de modification des besoins. En effet, la capacité à sélectionner les nutriments pour répondre à un besoin spécifique crée par un jeûne ou une privation protéique est maintenue chez tous les animaux quel que soit l'âge et le sexe. Nous en concluons que la fonction adaptative du comportement alimentaire est convervée jusqu'à un âge avancé et que la perte d'appétit pour les protéines ne serait pas due à un dysfonctionnement des systèmes de contrôle centraux de la prise alimentaire mais peut être à une source de protéine devenue inadaptée pour les vieux animaux. Une première approche du rôle du GHRH et de la morphine sur la perte d'appétit pour les protéines avec l'âge, conduite parallèlement à l'étude comportementale, est présentée dans le 3e chapitre. Les résultats obtenus montrent que GHRG injecté dans le ventricule latéral n'a pas d'effet sur la prise protéique alors qu'il en a une lorsqu'il est administré en sous cutané. La morphine n'a pas d'effet sur la prise de macronutriments. Ces voies neurochimiques ne semblent pas impliquées dans les modifications de la prise de macronutriments avec l'âge chez les rats LOU/c/jall. D'autres voies de régulation restent à explorer, en particulier les voies de contrôle périphériques

  • Titre traduit

    Adaptative function of the feeding behaviour and ageing : study of the appetite loss for the proteins in the LOU/c/jall rat


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (152 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Clermont Université (Aubière). Section Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.