Des performances perceptivo-tactiles aux performances numériques : approche développementale

par Catherine Marinthe-Devidal

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Michel Fayol et de Pierre Barrouillet.

Soutenue en 2002

à Clermont-Ferrand 2 .


  • Résumé

    Dans cette thèse, nous défendons l'idée que les capacités perceptivo-tactiles, notamment digitales, d'enfants de 5-6 ans peuvent être un facteur prédictif de certaines performances numériques, en particulier celles nécessitant la manipulation et la représentation des quantités, et ce indépendamment du langage. L'existence d'une relation anatomo-fonctionnelle expliquée par la proximité de localisation des aires cérébrales d'intégration somesthésique et de la représentation sémantique des quantités, vraisemblablement dans le lobe pariétal, et par le rôle de la manipulation des doigts dans le comptage et la représentation interne des quantités peut être évoquée. Les résultats font apparaître que, du point de vue développemental, les performances arithmétiques saturées sur le plan verbal et celles nécessitant une représentation analogique des quantités sont prédites par deux facteurs différents, le niveau de développement intellectuel pour les premières et les gnosies digitales pour les secondes. Les doigts peuvent être considérés comme des vecteurs d'une activité procédurale, le pointage, qui nécessite un contrôle perceptif kinesthésique afin de concevoir et planifier un trajet. Cette habilité kinesthésique est semblable à celle mise en oeuvre lors de la mobilisation des doigts dans l'activité de comptage qui requiert un contrôle précis des mouvements et de la position des doigts dans l'espace. L'utilisation des doigts en tant que médiateurs de la discrétisation de la numérosité peut être ainsi évoquée essentiellement au niveau procédural


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (185p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.169-184

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Clermont Université. Section Lettres, Langues et Sciences Humaines Lafayette.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.