Etude d'un nouveau concept de calculateur reconfigurable : architecture et outils

par Frédéric Blanc

Thèse de doctorat en Micro-électronique

Sous la direction de Didier Demigny.

Soutenue en 2002

à Cergy-Pontoise .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Avec les progrès de la micro-électronique, le nombre de transistors disponibles sur une puce est en constante augmentation. Mais il devient de plus en plus difficile d'exploiter ces nouvelles ressources. Il est donc nécessaire de proposer de nouveaux paradigmes d'architecture. Notre but est de proposer une architecture adaptée aux futures technologies. Une application se compose de deux sortes de ressources : le contrôle qui décrit l'ordonnancement des opérations, et les opérations qui accomplissent les traitements. L'architecture proposée offre de bonnes performances pour ces deux ressources. Un dispositif, appelé cache reconfigurable, est utilisé pour faciliter l'implémentation du contrôle. Les performances en calcul sont améliorées en utilisant une structure reconfigurable adaptée. De plus cette architecture dispose d'un mécanisme qui lui permet d'autogérer ses reconfigurations. Les travaux relatés dans cette thèse regroupent un aspect matériel et un aspect outil pour sa gestion.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 159 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.153-159

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Cergy-Pontoise. Bibliothèque universitaire. Site de Neuville.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS CERG 2002 BLA
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.