La participation directe des salariés au pouvoir dans l'entreprise

par Stéphanie Ménégakis

Thèse de doctorat en Droit social

Sous la direction de Bruno Silhol.

Soutenue en 2002

à Cergy-Pontoise .


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La participation directe des salariés au pouvoir dans l'entreprise est sans nul doute le parent pauvre du principe général de participation tel qu'il est décrit par les rédacteurs de l'alinéa 8 du Préambule de la Constitution de 1946 et par l'Organisation Internationale du Travail. Les interrogations sur cette association particulière du capital et du travail ne manquent pas. En effet, comment admettre qu'un ou plusieurs salariés se joignent personnellement à la direction et à la gestion de l'entreprise ? Comment comprendre cette brèche dans la toute puissance des propriétaires du capital ? Mais aussi, d'un autre côté, peut-on encore ignorer la force de l'actionnariat salarié et nier la nécessité de lui reconnaître une représentation stable au sein des conseils d'administration ou de surveillance ?

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 448 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 403-431

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Cergy-Pontoise. Bibliothèque universitaire. Site des Cerclades.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TD CERG 0167
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.