Les politiques d'ajustement structurel en Afrique et le droit international

par Souleymane Gaye

Thèse de doctorat en Droit international

Sous la direction de Madjid Benchikh.

Soutenue en 2002

à Cergy-Pontoise .


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    A la fin des années 1970, les Etats africains sont confrontés à de sérieuses difficultés économiques dues à l'endettement massif et à des erreurs de gestion. Ils entrent en négociation avec les institutions de Bretton Woods afin de rééquilibrer leur balance des paiements. Cependant, Le F. M. I. Et/ou la Banque mondiale octroient leurs prêts à la condition que les pays africains ajustés s'attaquent aux causes du déséquilibre de leurs paiements, et ainsi, ils prescrivent diverses politiques d'ajustement structurel à ces derniers. Dès lors, les choix politico-économiques des Etats africains ajustés sont dictés par les experts des institutions financières internationales ; ceci en violation totale des principes et règles de droit international qui précisent, notamment, que "tout Etat souverain doit pouvoir déterminer librement sa politique économique et organiser librement son espace économique".

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 368 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Cergy-Pontoise. Bibliothèque universitaire. Site des Cerclades.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TD CERG 2002 GAY
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.