Le questionnement en anglais : rôle d'une approche conceptuelle dans la recherche d'une opérationnalité langagière en milieu institutionnel francophone à Bac +3

par Christiane Di Giovanni Hoybel

Thèse de doctorat en Études anglophones

Sous la direction de Albane Cain.

Soutenue en 2002

à Cergy-Pontoise .


  • Résumé

    La thèse démontre l'intérêt cognitif d'une approche conceptuelle en cours de langue auprès d'apprenants francophones non-linguistes présentant un long parcours didactique, à savoir dix ans d'apprentissage de l'anglais L2 en moyenne. La conceptualisation vise une approche conceptuelle globalisante des phénomènes langagiers construite à partir des erreurs récurrentes communes aux apprenants. La démarche de théorisation s'est inscrite dans le cadre de la linguistique de l'énonciation et des approches cognitivo-constructivistes de l'apprentissage. Les effets de la conceptualisation sont d'abord mesurés statistiquement au niveau de la classe et ensuite lors d'entretiens conduits individuellement avec un échantillon d'apprenants appartenant à la population observée. Une réflexion psycholinguistique portant sur l'analyse des entretiens individuels des étudiants fait émerger les composantes du discours métalinguistique de ceux-ci. Parmi ces composantes, sont mises en évidence des étapes du processus d'appropriation qui sont de même nature et s'inscrivent sur le même axe d'automatisation, à savoir la verbalisation, l'autocorrection guidée et l'automatisation raisonnée. A partir de ces mêmes entretiens, une recherche d'indices au niveau discursif révèle qu'il y a corrélation entre processus cognitifs et marquages de surface et que la réciproque est vraie. L'intégration de ces indices dans l'étude longitudinale des corpus obtenus auprès du même échantillon d'apprenants permet de construire des parcours individuels d'autonomisation organisés suivant des jalons communs aux élèves dans leur démarche d'appropriation. Un rapprochement de ces parcours opératoires avec les contenus linguistiques correspondants met en évidence une hiérarchisation dans le caractère automatisable des contenus d'enseignement/apprentissage. Le bilan dressé en fin d'expérience souligne l'intérêt didactique d'une démarche pragmatique fondée sur la contextualisation et l'interaction entre apprenants dans le cours de langue


  • Résumé

    The thesis shows the cognitive interest of a conceptual approach in the language classroom with French-speaking learners. These learners are not linguists and have a long school background, i. E. Ten years of English learning as a 2nd-language. The conceptualisation focuses on a teaching/learning process encompassing language phenomena related to question-asking and establishing links between their respective values. The conceptual approach is built from the learners' errors. The theoretical framework refers to the Linguistics of Enunciation based on an utterer-centered approach and to cognitivo-constructivist learning theories. The outcomes of the experiment are first assessed statistically in the language classroom and then during interviews conducted individually with a sample of learners belonging to the population previously observed. A psycholinguistic analysis of the interviews shows the components of the students'metalinguistic speech. Among those, some stages of the learning process are identified. The stages referred to, i. E. Verbalisation, guided self-correction and reason-based automation, are similar in nature and constituent of the same automation axis. A discursive analysis of the interviews reveals that cognitive operations and speech markers are correlated and vice versa. A study of the markers throughout the longitudinal corpora confirms that learners of a determined population go through similar mental operations to acquire language autonomy. The steps followed by the students in their process are recorded in individual tables presenting the autonomy acquisition stages in relation to the conceptually-oriented linguistic syllabus. A compared analysis of all the records shows that language automation applies more to some contents than to others. The last part of the thesis, devoted to didactics, examines the benefits of implementing a pragmatic approach in the classroom, based on contextualisation and interaction between learners.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (555 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 425-441. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Cergy-Pontoise. Bibliothèque universitaire. Site des Cerclades.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL CERG 2002 HOY
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.