Optimisation et automatisation du traitement informatique des données spectroscopiques cérébrales (proton simple volume)

par Jesus Fernandez Pernas

Thèse de doctorat en Recherche clinique, innovation technologique et santé publique

Sous la direction de Patrick Courthéoux.

Soutenue en 2002

à Caen .


  • Résumé

    La SRM 1H est une technique utilisée pour étudier le métabolisme neuronal et glial par la quantification de paramètres biologiques. La précision de cette dernière s'avère délicate car de nombreux problèmes inhérents au signal RMN existent. Une description de ces problèmes ainsi que celle de méthodes de quantification existantes sont présentées dans le premier chapitre. Dans les second et troisième chapitres, des solutions innovantes sont proposées pour augmenter la précision et la reproductibilité du traitement des données spectrales : la sélection des CDILs pour améliorer le signal en éliminant les " mauvaises " acquisitions, la modélisation par paquets pour améliorer la quantification dans le domaine fréquentiel. L'ergonomie logicielle a été aussi perfectionnée grâce à une meilleure conception informatique. Dans le quatrième chapitre, trois applications cliniques permettent de tester dans des conditions in vivo ces solutions originales. Leurs avantages et inconvénients sont discutés dans le dernier chapitre


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 220 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 191-220

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque universitaire Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 02 CAEN 3079
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2015-012547
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.