Les barrages du Nord de la Côte-d'Ivoire : développement socio-économique et état sanitaire des populations

par Tanguy Le Guen

Thèse de doctorat en Géographie humaine. Géographie de la santé

Sous la direction de Guy Mainet.

Soutenue en 2002

à Brest .


  • Résumé

    La région septentrionale de la Côte-d'Ivoire, à climat contrasté de type soudanien, à densité de population rurale en moyenne faible (à l'exception des environs de Korhogo), a vu se créer depuis 1960, dans les bas-fonds, 269 barrages à vocation pastorale et 19 à vocation hydro-agricole, pour la culture du riz irrigué et le maraîchage. L'agriculture traditionnelle des Sénoufo du Nord, s'est profondément transformée près des retenues d'eau des barrages agro-pastoraux. La présence d'eaux permanentes a été généralement appréciées par les villageois qui ont vu leurs conditions de vie s'améliorer. Face à l'utilisation multiple des retenues d'eau conduisant à une augmentation des contacts de l'homme avec l'eau, le risque de voir apparaître ou réapparaître les maladies hydriques augmenta sérieusement, plus particulièrement pour la schistosomiase. Des enquêtes simples effectuées près de tous les habitants de 10 villages ont permis de voir que les risques de développement de la schistosomiase liés aux nouvelles conditions hydriques étaient encore relativement faibles dans le Nord de la Côte-d'Ivoire mais qu'il fallait rester vigilant.

  • Titre traduit

    North of Ivory Coast water dams : socio-economical development and population health situation


  • Résumé

    The northern region of Ivory Coast, which has a varied climate of the sudanese type and a rural population density that is on the average small (with the exception of the surroundings of Korhogo), has, since 1960, seen the creation in the low-lying areas of 269 dams for the use of animal raising and 19 others for the irrigation of rice fields and for truck gardening purposes. The customary form of farming of the Senoufos of northern Ivory Coast, has been radically transformed with the use of hydro agricultural dams for the development of irrigated rice growing and agricultural pastoral dams for truck gardening. The presence of permanent waters has generally been appreciated in villages where people have seen their living conditions been improved. Facing the multi-purpose of these dams leading to a raise in the contacts between human and water, the risk to see some water diseases appear or reappear is getting more and more serious, especially for schistosomiasis. Surveys conducted on the inhabitants of 10 villages have allowed to realize that the risks of schistosomiasis development linbed to the new water conditions were still relatively weak in the North of Ivory Coast but vigilance was still necessary.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (467 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 390-400

Où se trouve cette thèse ?