Le mort, le revenant, le vampire : trois figures de l'au-delà médiéval au miroir de la tradition ethnologique

par Christine Verger

Thèse de doctorat en Littérature française, francophone et comparée

Sous la direction de Danielle Régnier-Bohler.

Soutenue en 2002

à Bordeaux 3 .


  • Résumé

    La recherche s'est attachée à définir le lien existant entre les différents genres abordant la littérature des revenants. Le corpus est composé dans sa majorité des textes médiévaux - "exempla", romans, "sagas" scandinaves, chroniques - et de contes. Divers types de morts ont été mis en lumière et ont été étudiés dans une optique littéraire et comparatiste afin d'isoler les schèmes présents dans le corpus médiéval et dans les documents ethnologiques. Or, il s'avère qu'ont peut remonter à des origines lointaines pour expliciter de nombreux motifs présents dans le corpus me��diéval et dans les contes :tous disent et redisent aux vivants la peur des trépassés et les moyens de s'en défendre. De plus, les textes jettent souvent l'anathème sur un mort malfaisant, accusé de provoquer des épidémies, ou sur un vivant qui, par une transgression - parfois implicite - attire le mort à lui. C'est alors à lui qu'incombe le rôle d'en débarrasser la communauté. On aborde des conceptions plus primitives, liées au tabou et à la peur de la contagion : conceptions que l'anthropologie et la psychanalyse ont permis d'éclairer d'un regard ouveau. Une distinnction doit être opérée pour qualifier les apparitions de mort. Certains viennent offrir leur aide ou ou en demandent aux vivants effrayés par leur apparence. Les morts reconnaissants viennent alors témoigner de la nécessité de l'échange entre les deux mondes. A ces morts reconaissants s'opposent les morts vengeurs qui sanctionnent les méfaits commis à leur encontre, avant et aprés leur decès. Les morts vengeurs ne doivent pas être confondus avec les morts malfaisants, bien que les actes des uns et des autres soient parfois similaires. Enfin la figure du vampire complète cette typologie des morts médiévaux et de ceux présents dans les contes.

  • Titre traduit

    The dead, the ghost, the vampire : three figures of the beyond medieval compared to the ethnologic tradition


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol.(685 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. : f. 533-550

Où se trouve cette thèse ?