La condition des veuves en Angleterre au dix-huitième siècle

par Sophie Josset

Thèse de doctorat en Anglais

Sous la direction de Marie-Claire Rouyer.

Soutenue en 2003

à Bordeaux 3 .


  • Résumé

    Basée sur l'analyse des sources primaires, cette étude permet de mettre en lumière des aspects encore peu explorés de l'histoire des veuves. L'étude du statut socio-économique des veuves fait apparaître deux catégories pertinentes : le veuvage peut entraîner la pauvreté et le dénuement dans un contexte économique peu favorable au travail des femmes, ou au contraire il peut permettre l'accès à une activité mieux rémunérée. La présence des veuves sur les listes des bénéficiaires de subsides paroissiaux, dénote une volonté d'indépendance, qui se manifeste aussi dans la catégorie des veuves d'artisans. Le dépouillement des archives des corporations londoniennes démontre que pratiquement tous les métiers leur étaient accessibles. Un éclairage complémentaire sur la condition des veuves est apporté par l'étude de la criminalité qui permet de différencier la délinquance crapuleuse des délits résultant de la misère ou d'attitudes sociales répressives, comme le cas des infanticides.

  • Titre traduit

    The condition of the widows in eighteenth century England


  • Résumé

    Based on rich archive sources, the present study presents women's lives in the past in a new light. The study of widows' social and economic status reveals two reveal categories : widowhood can lead to poverty and destitution in an economic context which did not encourage women's work, particulary in the rural areas ; or, on the contrary, it can give access to a better-paid occupation. The proportion of widows on the lists of those in receipt of poor relief indicates their will to be independent, which is also visible among the most priviliged category : craftsmen's widows. The study of the archives of London gilds shows that almost all occupations were open to them. The study of criminality among widows throws light on their conditions of life, which allows to distinguish the debauched (sordid) deliquency from offences induced by poverty or by repressive social attitudes, as in the case of infanticide.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (405 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 321-359

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.