Temps, mythe et histoire dans la littérature indigène américaine contemporaine

par Christophe Vallade

Thèse de doctorat en Études anglaises

Sous la direction de Bernadette Rigal-Cellard.

Soutenue en 2002

à Bordeaux 3 .


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Time, myth and history in contemporary native American litterature


  • Résumé

    La présente thèse s'attache à la représentation du Temps dans la littérature indigène contemporaine. L'analyse tend à prouver qu'il existe une représentation du temps bien spécifique dans cette littérature ethnique. Cette conception temporelle contraste avec celle imposée par le Blanc car elle est profondément ancrée dans le mythique. Cette spécificité temporelle est paradoxale en ce sens que les auteurs indigènes se posent en acteurs de l'Histoire tout en rejetant la perception linéaire du temps au profit d'un temps mythique qui contribue à abolir la progression temporelle grâce à la circularité et la focalistion sur l'instant. De plus, en présentant une multitude d'avatars de figures mythiques, de prophéties, de visions et de rêves, les auteurs réactualisent dans le présent les temps immémoriaux et ainsi abolissent le temps profane chronologique, suspendent la durée pour faire plonger le lecteur dans un temps qualitativement différent, un Temps sacré à la fois primordial et indéfiniment récupérable.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol.(604 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. : f 533-588. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.