Le personnage de la fée de la fin du Moyen âge au romantisme

par Christine Lescoutte-Gardent

Thèse de doctorat en Littératures française, francophones et comparées

Sous la direction de Marie-Françoise Notz-Grob.

Soutenue en 2002

à Bordeaux 3 .


  • Résumé

    Le personnage de la fée hante les esprits et les récits depuis des siècles, sans jamais se laisser oublier. Quelles sont les raisons d'une telle perennité ? D'où vient ce personnage qui s'introduit dans la littérature écrite dès le Moyen âge et ne le quitte plus ? Comment y évolue-t-il alors que les oeuvres littéraires suivent les modes et répondent à des attentes différentes selon les lecteurs et les époques ? Telles sont les questions auxquelles cette thèse tente de répondre. Tout d'abord, elle fait le point sur les nombreuses hypothèses connues quantà l'origine du personnage et étudie ce dernier tant sur le plan littéraire, bien sûr, que sur le plan anthropologique, psychologique et sociologique. Ensuite, elle essaie de retracer et de comprendre l'évoltion du personnage de la fée dans diverses oeuvres littéraires mais ne se cantonne pas à un historique. L'aspect synchronique du personnage est aussi mis en valeur à travers ses caractéristiques et ses particularités, voire au delà de ses traits particuliers. Toutefois, se dessinent ainsi les différentes époques qu'a connues la société française au fil de ses évolutions politiques, littéraires ou sociologiques. Et se dessine aussi l'imaginaire de ceux qui ont mis le personnage en scène et de tous ceux qui l'ont rencontré dans les oeuvres.

  • Titre traduit

    Fairies : from the end of the middle ages to romanticism


  • Résumé

    Résumé : Fairies have haunted minds and narrations for centuries, never once being forgotten. What are the reasons behind such timeless ? Where do these characters come from, appearing in the literature of the Middle ages and remaining thereafter ? How did they evolve, as literary works followed fashions and expectations differing according to the readers and the times. This thesis tries to answer these questions. Firstly, by focusing on the many well-known hypothese about the character's origins and studying the latter, as much from a literary point of view indeed as from an anthropological, psychological or sociological point of view. Then, by tring to trace and understand the evolution of fairies within various literary works, without being limited to an historical account. The character's synchronized aspect is also highlighted throughout their characteristics and particularities, and even their distinctive features. However we discover the political, literary and sociological changes which French society has known at different times and imagination of those who staged this character and all those who have met them throughout literary works.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (238 f.)
  • Notes : Publication refusée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. : f. 222-238

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.