La dérision dans les premiers romans céliniens

par Isabelle Bunisset

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Gérard Peylet.

Soutenue en 2002

à Bordeaux 3 .


  • Résumé

    Cette étude a pour visée d'analyser le fonctionnement de la dérision selon une double perspective :l'écriture et l'imaginaire. Il s'est agi, non pas de donner une définition de la dérision , mais d'en dégager les phénomènes et les traductions formelles, d'en déterminer les motivations et les implications intimes, et de révéler l'extraordinaire puissance d'un tel comique qui se situe autant dans les forces vives de l'écriture que dans le déferlement d'un imaginaire débridé. La dérision n'a jamais cessé d'être pour nous la possibilité d'une voie royale menant au texte célinien, à ses richesses, ses profondeurs et ses zones d'ombre. Notre étude aura donc pour tâche de cerner la dérision célinienne, dans sa nature, sa tonalité parodique, sa finalité subversive. Puis notre étude proposera quelques pistes thématiques qui renseignent sur l'imaginaire propre à cette dérision. Dans ces romans, la dérision et la mort ne sont qu'un seul élan et une seule perception confondus. C'est ainsi que l'univers entier est gouverné par l'obsession de la mort, qu'il s'agisse de l'existence fébrile des hommes ou de la dégradation inéluctable du monde matériel. La dérision célinienne ne cesse de ressasser à même le texte cette fatalité atroce et grotesque qui unit les êtres et les choses Nous révélerons aussi cette complicité avec l'univers matériel qui est le défi de l'artiste, la rançon de son éternité. Nous tenterons de prouver que la singularité de la dérision célinienne réside dans l'intensité d'une écriture qui offre un puissant démenti au pessimisme ambiant, et qui ne cesse de combattre la mort dans les mots, dans ce mélange détonant de fougue et de tristesse, de désespoir tonique et de plaintes sarcastiques. Dans un premier temps, nous tenterons d'appéhender la dérision, cette fois-ci du côté des circonstance d'une vie et d'une pratique artistique.

  • Titre traduit

    Derision in the first novels of Louis-Ferdinand Céline


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2vol. (549 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr ff. 539-549. Index

Où se trouve cette thèse ?