L'espace dans la peinture grecque archéologique

par Pierre Fontanille

Thèse de doctorat en Histoire de l'art et archéologie

Sous la direction de Jacques Des Courtils.

Soutenue en 2002

à Bordeaux 3 .


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    ˜The œidea concerning the Greek archaeological painting


  • Résumé

    A partir de fresques, mosaïques, pinakes. . . Découverts lors de fouilles archéologiques dans le territoire de la koiné grecque, l'auteur se propose d'étudier comment les artistes ont appréhendé la notion d'espace, et les moyens utilisés pour le traduire dans leurs oeuvres. L'introduction est consacrée à la définition des sources, dont sont exclues les peintures sur vases ; et aux dates limites, non exclusives, qui encadrent cette production ; enfin à préciser le terme espace, dont l'ambuguïté est soulignée. Le premier chapitre s'efforce de retrouver ce que pouvait être la notion d'espace pour un grec antique, à travers son langage, ses connaissances mathématiques, et les concepts philosophiques de l'époque. Dans le deuxième chapitre sont rassemblés environ sept cents oeuvres couvrant toute la période étudiée, et donnant un échantillon que l'on espère représentatif malgré ses manques, et les choix arbitraires de l'auteur. Chaque oeuvre est étudiée de façon analytique sous l'angle des différents espaces possibles. Enfin un dernier chapitre précise les moyens techniques à la disposition du peintre ; puis à partir de ces moyens - le dessin, la couleur - cherche à cerner de façon synthétique et évolutive la traduction sur une surface plane d'une image donnant l'impression de la profondeur (espace matériel) ; mais aussi l'espace sentimental et spirituel qui sont apparus comme indissociables du premier. Dans la conclusion sont soulignés les étapes successives de la notion d'espace, dont l'évolution, unique dans l'histoire de l'art, exprime pour l'auteur de façon tangible un aspect particulier du génie grec.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 5 vol. (570 f.)(695 f.)
  • Notes : Publication non autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 551-567

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.