Propriétés fonctionnelles des neurones de l'aire motrice supplémentaire chez le singe normal et parkinsonien

par Ludovic Escola

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et médicales. Neurosciences et neuropharmacologie

Sous la direction de Pierre Burbaud.

Soutenue en 2002

à Bordeaux 2 .


  • Résumé

    Les données issues de l'imagerie fonctionnelle montrent des perturbations du fonctionnement de l'aire motrice supplémentaire (SMA) chez les sujets parkinsoniens, suggérant ainsi qu'elle joue un rôle majeur dans la physiopathologie de l'akinésie. Nous avons étudié l'activité des neurones dans les deux régions de SMA (pré-SMA et SMA proper), chez des singes conditionnés à réaliser une tâche motrice, à différents stades de l'intoxication par le MPTP. Nos résultats montrent : une diminution progressive de l'activité des neurones de SMA au fur et à mesure de l'établissement du syndrome parkinsonien ; une hypoexcitabilité , disparition des réponses aux stimuli visuels nécessaires à la réalisation correcte de la tâche ; une désorganisation du patron de décharge ; diffusion des champs récepteurs somesthésiques. Ces données indiquent qu'il existe des dysfonctionnements importants de SMA qui peuvent en partie expliquer l'incapacité des sujets parkinsoniens à initier des mouvements volontaires.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 120 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : bibliogr. 319 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque des Sciences du Vivant et de la Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : CMTB 2002-978
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.