Le trachome et la xérophtalmie en Afrique, deux maladies de société

par Jean-François Schémann

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et médicales. Épidémiologie et intervention en santé publique

Sous la direction de Pascal Wild.

Soutenue en 2002

à Bordeaux 2 .


  • Résumé

    Nous présentons trois cartographies nationales du trachome au Mali, au Burkina Faso et au Sénégal réalisées entre 1994 et 2002 et nous émettons des hypothèses pour expliquer la diminution de l'endémie au Sénégal ainsi que le caractère plus cécitant du trachome des zones les plus humides du sud. L'importance de l'hygiène et de l'accès à l'eau ainsi que le rôle des mouches et de la propreté du milieu sont mis en évidence. La maladie reste fortement liée au bas niveau socio économique et à l'absence d'éducation. Poyur cibler les zones plus touchées nous avons testé une méthode d'appréciation rapide du trachome qui ne devrait être utilisée que dans ce but et non pour des études épidémiologiques. La chirurgie du trichiasis est l'un des éléments de la stratégie "CHANCE" visant à prévenir la cécité due au trachome. La méthode de Trabut reste la technique de référence en Afrique francophone zr doit devenir accessible auu plous grand nombre grâce à une offre de proximité. La distribution d'azithromycine permet de diminuer la prévalence de l'affection. Plusieurs stratégies ont été testées. Avec les taux de prévalence du Mali, la stratégie traitant les femmes et les enfants est aussi efficace que la stratégie de masse. Lorsque les prévalences baisseront, il deviendra moins coûteux de distribuer aux concessions où un enfant est malade. L'amélioration de l'hygiène et de l'environnement doivent impérativement accompagner la pression antibiotique afin d'éviter une réemergence du trachome. Ces mesures sont étroitement dépendantes du développement économique et de l'éducation des femmes. Après avoir décrit la xérophtalmie et ses facteurs de risque, nous rapportons une cartographie de l'affection au Mali et les résultats d'une enquête clinique et biologique au pays Dogon. Une étude d'intervention au même lieu a démontré l'efficacité de la distribution de vitamine A au cours des JNV. Nous avons pu mettre en évidence que la xérophtalmie était un facteur de risque pour le trachome.


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Trachoma and Xerophtalmia in Africa, two social illnesses


  • Résumé

    Résults of trachoma and xerophtalmia surveys in Mali and neibouring countries between 1994 and 2002 are recorded. A brief natural history of the disease and its blinding and disabling consequences is given. A national mapping was performed in Mali, Burkina Faso and Sénégal. Trachoma diminishing in Senegal could be explained by better socio economic conditions. Hypothesis on the more severe blinding consequences of the disease in the southern humid regions are given. A risk factors study emphasises the role of hygiene and water supply. It confirm the effect of flies and domestic cleaneliness. The illness is strongly linked to a bad socio economic conditions and to a low educational level. For targeting places that need to be treated we tested a trachoma rapid assessment method that should not be used for zpidemiological purpose. Trichiasis surgery is one of the arm of the "SAFE" strategy fir preventing trachoma blindness. The Trabut method ; the reference technique in French speaking African countries, should become accessible to all and be offered at the closest level. Azithromycin distribution diminishes trachoma prevalence. Different strategies have been tested. At the Malian prevalence level, treating children and women is so effective as mass treatment. When prevalence will diminish the household targeted strategy will become less costly. Hygien and environment should imperatively be improved when antibiotic will be distributed. If not, a re-emergence of trachoma will be observed. This improvement is strongly linked to economic development and to women education. After describing xerophtalmia and its risk factors we report a mapping study performed in Mali and the results of a clinical and biological study carried out in the Dogon country. Effectiveness of vitamin A distribution during NIDs was demobnstrated by an intervention study in the same place. The diagnostic of xerophtalmia appeared to be associated with active trachoma.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 177 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : bibliogr. 263 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque des Sciences du Vivant et de la Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : CMTB 2002-1003
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.