Modèles de souris invalidées pour l'étude des gènes NM23-M1 et NM23-M2 codant pour les nucléosides diphosphate kinases A et B

par Pierre-Marie Bourbon

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et médicales. Biologie - Santé

Sous la direction de Jean-Yves Daniel.

Soutenue en 2002

à Bordeaux 2 .


  • Résumé

    Dans la famille de gènes nm23 (non-metastatic clone 23) code chez les Mammifères pour les Nucléoside Diphosphate Kinases (NDPK) enzymes catalysant un transfert de phosphate entre un nucléoside triphosphate donneur et un nucléoside diphosphate accepteur. L'enzyme est active sous forme d'hexamères, et la formation d'hétérohexamères est possible sans que cela n'affecte cette activité. Le gène 23-M1 code chez la Souris pour l'isoforme A de NDPK, et a été initialement cloné en tant que gène suppresseur de métastases dans des lignées de carcinomes mammaires. A ce jour le rôle protecteur de la NDPK A au cours des processus métastasiants n'a toujours pas été élucidé, malgré la découverte de nombreux partenaires protéiques interagissant avec cet enzyme. Le laboratoire a développé une lignée de souris invalidées (KO) pour le gène 23-M1, ce travail a pour but l'analyse phénotypique de cette mutation nulle. La caractéristique la plus évidente de cette lignée est une mortalité postnatale élevée lorsque la mutation est à l'état homozygote chez la mère, ceci semblant dépendre du fond génétique des individus. D'autres traits sont associés à la mutation, comme une fertilité réduite ou un déficit pondéral. Une étude ciblée de la glande mammaire des souris nm23-M1 ne révèle pas d'anomalie morphologique évidente, excepté un léger retard de l'élongation ductale, mais semble suggérer un défaut fonctionnel non encore élucidé. L'ensemble des traits phénotypiques exprimés par les souris nm23-M1 ressemble aux conséquences de modifications de l'expression des composants du système hormone de croissance IGF-IGFBP. Nous avons également entrepris l'exploration fonctionnelle du gène nm23-M2 chez la Souris. Différentes approches ont été combinées (Northern blot, transgénèse classique, protection à la ribonucléase, CAT-assay) pour caractériser la régulation de l'expression de ce gène. Enfin, la production de souris invalidées pour le gène nm23-M2 par recombinaison homologue a été entreprise.

  • Titre traduit

    Use of knock-out models to investigate the roles of murine nucleoside diphosphate kinases A and B, encoded by nm23-M1 and nm23-M2 genes


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 213 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 290 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque des Sciences du Vivant et de la Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : CMTB 2002-980
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.