La réforme du droit et de la justice en Haïti, 1994-2002 : les difficultés de la construction d'un état de droit démocratique

par Louis Naud Pierre

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de François Dubet.

Soutenue en 2002

à Bordeaux 2 .


  • Résumé

    Depuis son indépendance en 1804, Haïti a connu une série de régimes politiques arbitraires. Devenu le premier président élu démocratiquement le 16 décembre 1990, J. -B. Aristide est renversé par les militaires le 29 septembre 1991. Le retour à l'ordre constitutionnel, sous la pression de l'ONU, fut assorti de l'engagement à garantir le respect des droits de l'homme. Malgré la réforme du droit et de la justice engagée depuis 1994, la situation des droits de l'homme ne s'est guère améliorée. Les arrestations et les détentions arbitraires, voire les exécutions sommaires, continuent. Le phénomène d'auto-justice se développe dans la population. La violence politique perdure. On distingue 3 principaux facteurs entravant l'instauration d'un état de droit démocratique en Haïti : la persistance de la logique esclavagiste dans la société ; la tendance des tenants du pouvoir à considèrer l'état comme une propriété privée ; la banalisation de la corruption et des crimes.

  • Titre traduit

    ˜The œreform of the right and the justice in Haiti, 1994-2002 : the difficulties of the construction of a democratic right state


  • Résumé

    Since its independence in 1804, Haïti has had a succession of arbitrary political systems. Having become the first president democratically elected, on December 16, 1990, J. -B. Aristide was overthrown by the army on September 29, 1991. The return to constitutional order, under pressure from the UN, was accompanied by the commitment to guarantee respect for human rights. In spite of the legal reforms that have been made since 1994, the human rights situation has hardly improved. Arrests and arbitrary detentions, even summary executions, continue. The phenomenon of auto-justice has been developing in the population. The political violence continues. One can distinguishe 3 main factors hindering the creation of a legally democratic state in Haïti : the persistence of the slavery mentality in society ; the tendency of those in power to consider the state as a private property ; and the fact that corruption and crime have become common place.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (366 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 345-352

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences de l'homme.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : VTS 2002/4
  • Bibliothèque : École normale supérieure. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Bib. Durkheim / THE (ISP) 02 PIE
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.