Etude de naevus congénitaux ex vivo

par Etienne Gontier

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et médicales. Biologie - Santé

Sous la direction de Alain Taieb.

Soutenue en 2002

à Bordeaux 2 .


  • Résumé

    Ce travail a pour but de comprendre les mécanismes de formation des nævus congénitaux. Pour explorer l'hypothèse d'"Abtropfung", le comportement des nævocytes dermiques, des mélanocytes et des cellules mélanomateuses a été comparé en fonction de la densité d'ensemencement épidermique sur un modèle d'épiderme reconstruit. La formation de thèques jonctionnelles intra-épidermiques a pu être observée pour de fortes densités de nævovytes. Les nævocytes ne transféraient pas de pigment et ne réintégraient pas le derme contrairement aux cellules mélanomateuses et aux fibroblastes. Létude de l'expression des gélatinases a démontré que les nævocytes exprimaient comme les fibroblastes et les cellules mélanomateuses la pro-MMP-2 mais pas la pro-MMP-9. Plusieurs hypothèses ont été émises pour expliquer l'incapacité des nævocytes à retourner dans leur compartiment dermique d'origine contrairement aux fibroblastes. L'expression des différents membres de la voie d'activation de la MMP-2 s'est avérée normale, suggérant une anomalie fonctionnelle. L'activation artificielle de ces MMPs dans les épidermes reconstruits n'a induit aucun passage dermique des nævocytes. Le rôle de la lame basale et le rôle de l'E cadhérine ont été alors envisagés. Cette étude a permis d'émettre l'hypothèse que les cellules næviques dans l'épiderme reconstruit, avaient une capacité d'adhésion supérieure à leur capacité de migration. L'absence de transfert de pigment par les nævocytes est donc un élément fonctionnel important pour distinguer nævocytes et mélanocytes. Ces travaux apportent un argument en faveur de l'hypothèse de l'état quiescent des nævocytes dermiques et suggèrent une origine plus épidermique que dermique des nævocytes dermiques.

  • Titre traduit

    ˜An œEx Vivo Study of Congenital Nevi


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 163 p f
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 385 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque des Sciences du Vivant et de la Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : CMTB 2002-923
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.