Ecophysiologie expérimentale des bactéries phototrophes sulfo-oxydantes dans les systèmes sédimentaires

par Astrid Massé

Thèse de doctorat en Sciences du vivant. Géosciences et sciences de l'environnement. Biogéochimie de l'environnement

Sous la direction de Pierre Chardy et de Rutger De Wit.

Soutenue en 2002

à Bordeaux 1 .


  • Résumé

    Les bactéries photoptrophes anoxygéniques sulfo-oxydantes prolifèrent dans les écosystèmes aquatiques peu profonds. Dans ce travail, nous étudions l'écophysiologie de ces micro-organismes dans des systèmes submergés par une colonne d'eau de profondeur supérieure à 1 mètre. Dans ce cas, la colonne d'eau absorbe les rayons proches de l'infrarouge (IR) de telle sorte que l'intensité lumineuse à la surface du sédiment est amoindrie et le spectre lumineux majoritairement constitué de longueurs d'ondes proches du visible. Ces conditions sont alors critiques pour la croissance des Chlorobiaceae et des Chromatiaceae. La culture en sédiment artificiel de Prosthecochloris aestuarii (Chlorobiaceae) a mis en évidence une hétérogénéité spatiale des conditions limitantes pour la photosynthèse et la croissance. De plus, cette souche bactérienne est capable de réagir à l'addition de rayons IR. La culture en sédiment artificiel, d'un biofilm mixte de P. Aestuarii et de Thiocapsa roseopersicina (Chromatiaceae) a montré que les micro-organismes coexistent à la même profondeur. Les interactions entre les deux souches bactériennes sont positives pour la bactérie verte dont la biomasse est nettement supérieure comparée à celle estimée en culture axénique. Aucun effet de la coculture n'a été démontré sur T. Roseopersicina. Enfin, les adaptations pigmentaires de deux souches de bactéries vertes, P. Aestuarii et Chlorobium phaeobacteroides, ont été étudiées à différentes intensités de lumière verte simulant différentes profondeurs de la colonne d'eau. La réponse adaptative est propre à chaque espèce étudiée. Chez P. Aestuarii, une seule forme de bactériochlorophylle c estérifiée avec le farnesyl est présente. Chez C. Phaeobacteroides, la bactériochlorophylle e comprend une grande quantité de formes de bactériochlorophylle e estérifiées avec des alcools à chaîne linéaire et isoprénoides dont la proportion varie avec l'intensité lumineuse.

  • Titre traduit

    Experimental ecophysiology of anoxygenic phototrophic sulfur bacteria in sediment systems


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 152 f.
  • Notes : Reproduction de la thèse autorisée
  • Annexes : Bibliogr. p.131-144

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FTA 2494
  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque de la Station Marine d'Arcachon.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH MAS 89

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Géosciences et environnement.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 02 BOR1 2494
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.