Modèle dynamique pour les digitations visqueuses

par Antonio Pereira

Thèse de doctorat en Sciences chimiques. Chimie - Physique

Sous la direction de Juan Elezgaray.

Soutenue en 2002

à Bordeaux 1 .


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Dynamic model for the viscous fingering


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Ce travail vise à caractériser d'un point de vue théorique et numérique les motifs complexes générés par la digitation visqueuse. Les divisions du front de l'interface, qui en s'enchaînant en cascade sont à l'origine de leur formation, sont ainsi étudiées dans une cellule de Hele-Shaw ayant la forme d'un secteur, à l'aide d'un modèle dynamique qui, en mettant l'accent sur les fjords, éléments caractéristiques de l'interface, et en faisant appel à des applications conformes à valeurs complexes, permet de décrire son évolution à travers celle d'un petit nombre de variables. Les portraits de phase associés révèlent la présence de régions contractantes, signe de l'existence de lois de sélection gouvernant le développement ultérieur des fjords, notamment leur largeur et leur orientation, et vis-à-vis desquelles la tension de surface joue le rôle d'un paramètre singulier. La variation de l'angle du secteur provoque en outre une transition se reflétant dans leur forme asympytotique.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 144 p.
  • Notes : Reproduction de la thèse autorisée
  • Annexes : Bibliogr. p. [139]-144

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FTA 2639
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.