Caracterisation électriques des interfaces polymère/métal dans les diodes électroluminescentes organiques

par Marie-Béatrice Dufourg

Thèse de doctorat en Sciences chimiques. Physicochimie de la matière condensée

Sous la direction de Jean-Paul Parneix.

Soutenue en 2002

à Bordeaux 1 .


  • Résumé

    Certains polymères conjugués électroluminescents présentent des propriétés intéressantes tant électriques qu'optiques. Aujourd'hui ces composés présentent un grand intérêt pour la réalisation d'afficheurs et constituent une alternative aux cristaux liquides. L'objectif est de mieux comprendre et de contrôler l'injection des porteurs de charges des électrodes vers le polymère conjugué. Dans ce travail nous avons caractérisé les interfaces polymères conjugués / métal afin d'identifier la nature ainsi que la distribution des couches interfaciales au moyen de différents types de caractérisations électriques (en courant continu et alternatif) et spectroscopiqes (technique Raman confocale). Pour cela nous avons caractérisé des diodes électroluminescentes réalisées à partir de trois différents polymères conjugués : le poly(3-octylthiophène) ou POT, le poly(3, 2éthyl-hexylthiophène) ou PEHT et le poly(2-(2', 5'-bis-(éthylhexyloxy)phényl, 1,4-phénylènevinylène) ou BEHP-PPV.

  • Titre traduit

    Electrical characterisations of polymer / metal interfaces in organic light emitting diodes


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 174 p.
  • Notes : Reproduction de la thèse autorisée

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FTA 2631
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.