Composites à matrice céramique à conductivité thermique améliorée

par Jean-Christophe Ichard

Thèse de doctorat en Sciences chimiques. Physicochimie de la matière condensée

Sous la direction de René Pailler et de Jacques Lamon.

Soutenue en 2002

à Bordeaux 1 .


  • Résumé

    L'étude se proposait d'accroître la conductivité thermique de composites à matrice céramique multicouche et autocicatrisante au moyen du procédé d'imprégnation par le silicium liquide. L'introduction préalable de xérogels de carbone, dont la texture est maîtrisée par contrôle des paramètres de synthèse du gel initial, permet de réduire et d'homogénéiser la porosité de ces matériaux. Les études de l'imprégnation des composites par le slilicium liquide ont montré que la production in situ de gaz à haute température nécessite un dispositif et des conditions particulières afin d'atteindre une porosité finale nulle. L'évacuation de ces espèces gazeuses est favorisée par un flux de silicium lent et unidirectionnel et en maintenant le plus longtemps possible, les tranches latérales du matériau perméables au gaz et non mouillables par le silicium. Les composites ainsi densifiés possèdent une conductivité thermique multipliée par 4 par rapport à ceux densifiés par voie gazeuse (CVBI)

  • Titre traduit

    Ceramic matrix composites with increased thermal conductivity


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 172 p.
  • Notes : Reproduction de la thèse autorisée
  • Annexes : Bibliogr. p. 158-172

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FTA 2625
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.