Étude de la polymérisation anionique stéréorégulière du styrène amorcée par des complexes métalliques à base de métaux alcalins

par Jean-Marc Maréchal

Thèse de doctorat en Sciences chimiques. Chimie des polymères

Sous la direction de Alain Deffieux.

Soutenue en 2002

à Bordeaux 1 .


  • Résumé

    Cette étude a pour objectif d'améliorer les caractéristiques de la polymérisation anionique du styrène en y introduisant un caractère de stéréorégulation. L'utilisation de systèmes d'amorçage de type alkyles de métaux alcalins, superbases (RLi/ROMt) et complexes ates (R2Mg/ROMt) a conduit à générer des polystyrènes dont le caractère stéréorégulateur dépend fortement de la nature du métal alcalin utilisé : syndiotactique pour le lithium, atactique pour le sodium et isotactique pour le potassium. L'amorçage de la polymérisation par des complexes ates à base de potassium a conduit, à basse température, à l'obtention de polystyrène à forte tendance isotactique (85% en triades) par un procédé à caractère vivant.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 153 p.
  • Notes : Reproduction de la thèse autorisée
  • Annexes : Notes bibliogr. (158 réf.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FTA 2585
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.