Couplages hétérogènes en modélisation de réservoir

par Yannick Caillabet

Thèse de doctorat en Informatique et mathématiques appliquées

Sous la direction de Pierre Fabrie et de Michel Quintard.

Soutenue en 2002

à Bordeaux 1 .


  • Résumé

    L'Objet de cette thèse est l'étude de couplages hétérogènes en modélisation de réservoir. Deux couplages forts différents mais ayant des problèmatiques communes sont étudiés. Le premier couplage a pour objectif de représenter précisément les échanges dans un milieu constitué d'une matrice poreuse et d'un réseau de fissures. Une méthode numérique de prise de moyenne permettant de déterminer des paramètres équivalents au sens des écoulements est proposée. Elle permet de prendre en compte les fortes hétérogénéités du milieu tout en simulant les phénomènes physiques à l'échelle de l'exploitation pétrolière. Les tests inclus dans cette thèse montrent la possibilité de traiter des réseaux complexes de fissures et discutent de la sensibilité des paramètres calculés par rapport aux hypothèses de la modélisation. Le second couplage se situe à l'échelle de l'exploitation pétrolière et étudie les interactions entre les puits et le réservoir. Une représentation précise des échanges permet de tenir compte des réinjections locales de fluides ou crossflow. L'étude des caractéristiques propres des deux domaines puits et réservoir a permis d'élaborer un nouveau modèle de puits. Ce couplage intègre la problématique de la simulation de réservoir avec une physique complexe et de grandes échelles de temps grâce à une série d'optimisations. Celle-ci inclut un découplage exact des deux domaines, une méthode de pas fractionnaires dans les puits et une parallélisation de l'algorithme. Les tests effectués montrent la validité du modèle et ont permis de mettre en défaut la modélisation standard incluse dans le simulateur de réservoir Athos.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 224 p.
  • Notes : Reproduction de la thèse autorisée
  • Annexes : Bibliogr. p. 219-224

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FTA 2572
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.