Nouveaux matériaux d'électrodes hybrides ou nanocristallins pour batteries au lithium

par Chai-Won Kwon

Thèse de doctorat en Sciences chimiques. Physicochimie de la matière condensée

Sous la direction de Guy Campet.

Soutenue en 2002

à Bordeaux 1 .


  • Résumé

    Trois voies de recherche ont été explorées, portant sur des matériaux d'électrodes pour batteries au lithium. La première concerne des systèmes hybrides à structure lamellaire, synthétisés par intercalation de polymères conducteurs dans une structure hôte bidimensionnelle de façon à accroître la bidimensionnalité tout en stabilisant la structure. La deuxième porte sur des nanohybrides de type "core-shell", c'est-à-dire qui sont constitués de nanoparticules d'oxydes enrobées par des polymères conducteurs. La troisième voie de recherche explore des oxydes nanocrystallins originaux dont le comportement électrochimique s'explique en faisant intervenir le greffage réversible des ions lithium sur la surface des nanograins.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 180 p.
  • Notes : Reproduction de la thèse autorisée
  • Annexes : Notes bibliogr. (151 réf.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FTA 2528
  • Bibliothèque : Institut de chimie de la matière condensée. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.