Étude des effets de la pollution métallique (Cd/Zn) sur la structure des communautés de diatomées périphytiques des cours d'eau : approches expérimentales in situ et en laboratoire

par Caroline Gold

Thèse de doctorat en Sciences du vivant, géosciences et sciences de l'environnement. Écotoxicologie

Sous la direction de Agnès Feurtet-Mazel.

Soutenue en 2002

à Bordeaux 1 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Une démarche méthodologique en plusieurs étapes a été développée afin d'évaluer les effets de la pollution métallique sur la structure des communautés de diatomées périphytiques, associant des études multispécifiques réalisées dans les conditions complexes du milieu naturel, puis dans les conditions simplifiées du laboratoire. Les études de terrain ont été menées au niveau du gradient de pollution polymétallique (Cd/Zn) de la rivière Lot (SO, France). Les résultats des différentes approches expérimentales ont globalement présenté une très grande complémentarité. Une réduction marquée de l'architecture en trois dimensions des biofilms périphytiques a été mise en évidence dans le cas d'une exposition à la pollution intervenant dès la phase initiale du développement des communautés. L'étude parallèle de communautés exposées aux métaux à un stade avancé de développement (maturité) a permis de mettre en évidence le rôle protecteur exercé par la matrice organique des biofilms périphytiques vis-à-vis de la pollution métallique. Les résultats ont également apporté des informations sur le comportement de plusieurs espèces de diatomées face aux métaux, certains taxons - comme Melosira varians ou Nitzschia dissipata - semblant présenter une grande sensibilité, alors que d'autres - comme Achnanthidium minutissimum, Encyonema minutum, Cyclostephanos dubius, Nitzschia palea, Rhoicosphenia abbreviata, Cocconeis placentula ou Fragilaria crotonensis -, ont présenté une grande tolérance à la pollution par le cadmium, pour les niveaux expérimentaux testés. Une étude complémentaire monospécifique, menée au niveau d'une population d'Achnanthidium minutissimum cultivée en milieu contrôlé, a permis de préciser le comportement de cette espèce par rapport à la contamination par le cadmium. L'ensemble des ces études révèle la pertinence des communautés de diatomées périphytiques en tant qu'indicateurs biologiques de la pollution métallique.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 175 f.
  • Notes : Reproduction de la thèse autorisée
  • Annexes : Bibliogr. p.163-175. Contient une bibliographie de l'auteur

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FTA 2487

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 02 BOR1 2487
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.