Une approche par simulation d'environnement pour la validation de code d'agents mobiles

par Mikaël Marche

Thèse de doctorat en Automatique et informatique

Sous la direction de Bruno Legeard.

Soutenue en 2002

à Besançon , en partenariat avec Université de Franche-comté. UFR des sciences et techniques (autre partenaire) .


  • Résumé

    On propose ici des moyens de valider une application mobile par des techniques de simulation de son environnement d'exécution. Ainsi, nous apportons une contribution aux problèmes de l'exécution de test qui est nous le verrons, difficile à mettre en oeuvre. Par exemple, l'aspect mobile des entités testées implique la difficulté à conserver des points de contact et d'observation sur elles. Pour résoudre ces difficultés, nous définissons une architecture permettant de simuler plusieurs configurations d'un environnement d'exécution d'une application agent. L'approche par simulation permet de ne pas limiter a priori les possibilite��s de définition d'environnement de test. Il est alors possible de décrire des environnements complexes et hétérogènes sans réelles contraintes, là où la mise en place d'une architecture de test réelle aurait demandée beaucoup d'effort d'instrumentation. Autour de l'outil de simulation, on propose des moyens pour exprimer la vérification de comportement en exécution. L'idée est d'associer au simulateur une sémantique d'exécution de vérification active et passive de comportements. Pour cela, on fournit un langage de contrôle et d'observation qui permet d'exprimer les tests à exécuter en parallèle avec l'application. Le langage et la sémantique d'observation proposés sont volontairement découplés de la philosophie initiale de test. L'objectif est de profiter qu'on se trouve dans un contexte de simulation pour permettre tous types d'activités définissables sur l'outil. Ainsi, l'approche par simulation proposée est résolument ouverte de façon à permettre à la fois la validation d'applications par le test et la conception et la vérification de prototypes.

  • Titre traduit

    An approach by simulation of environment for the validation of code of mobile agents


  • Résumé

    We propose in this thesis a way to validate mobile applications by using a technique based on simulation. Thus, we tackle the problems of the test execution which is difficult to implement. In particular, testing for such systems must take into account the mobility of tested processes, which makes it difficult to maintain contact points between testing and tested processes. To solve these difficulties, we define an architecture allowing to simulate several configurations of an environment of agents. The approach by simulation makes it possible to define without limitations the test environment Around the simulation tool (SAM), we propose a way to express the checking of behavior during the execution. For that, we provide a language of control and observation which makes it possible to express the tests to be carried out on the implementation under test. The language (JOR) and the semantics of observation suggested are voluntarily uncoupled from the initial goal of testing. The objective is to profit that one is in a context of simulation to allow all types of definable activities on the tool. Thus, the approach by simulation we suggest is resolutely open in order to allow at the same time the validation by testing and the design and checking of prototypes.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 214 p.
  • Notes : Reproduction de la thèse autorisée
  • Annexes : Bibliogr. p.207-214

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : SCI.BESA.2002.109
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.