Contribution à la modélisation du frittage avec phase liquide utilisant la théorie de l'homogénéisation

par Philippe Clementz

Thèse de doctorat en Sciences pour l'ingénieur

Sous la direction de Jean-Claude Gelin et de Jean-Noël Pernin.

Soutenue en 2002

à Besançon , en partenariat avec Université de Franche-comté. UFR des sciences et techniques (autre partenaire) .


  • Résumé

    Le frittage sélectif au laser est un des procédés les plus utilisés en prototypage rapide. Dans ce travail, nous utilisons la théorie mathématique de l'homogénéisation pour l'obtention d'un modèle destiné à en améliorer la précision. Ce modèle est préparé à partir de la modélisation à l'échelle des grains à fritter. Les propriétés à l'échelle macroscopique de la pièce frittée finale sont étudiées en fonction des paramètres mécaniques des différents matériaux présents dans le problème, sous l'hypothèse que ces échelles sont bien séparées. L'influence de la force capillaire est plus particulièrement étudiée du fait qu'elle est à l'origine de la densification. Le couplage mécanique-thermique est étudié car les propriétés des matériaux sont fortement dépendantes de la température. Les résultats obtenus s'appuient sur des considérations physiques qui sont adaptées à notre phénomène étudié et sur une analyse fine des ordres de grandeur car ceci conditionne fortement la macroscopisation.

  • Titre traduit

    Contribution to the modelling of liquid phase sintering with homogenization theory


  • Résumé

    Selective Laser Sintering is one of the most popular Rapid Prototyping process. In this work, we use the homogenization theory for the modelling of SLS so as to improve its precision. This model is obtained from the microscopic point of view. Macroscopic properties of the produced part are studied in terms of the mechanical parameters of the different materials in the powder. Capillary force is studied because of its crucial role in the densification process. As materials' properties are strongly dependent of the temperature, thermo-mechanical behaviour is studied. Results are based on a good physical background and on a meticulous analysis of the orders of size because this determines highly the final equivalent problem.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : vi-195 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 191-195

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire Sciences - Sport (Besançon).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : SCI.BESA.2002.45
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.