Peuplement et territoires protohistoriques du VIIIe au 1er siècle avant J. -C. En Languedoc oriental (Gard-Hérault)

par Laure Nuninger

Thèse de doctorat en Archéologie. Préhistoire

Sous la direction de Alain Daubigney et de François Favory.


  • Résumé

    Le Languedoc oriental, entre Nîmes et Montpellier, densément peuplé dés la préhistoire, se structure en territoires stables durant l'Age du Fer, autour d'agglomérations proto-urbaines. Certaines perdurent encore sous la forme de villages ou de villes mais d'autres ont été abandonnées au profit de nouveaux foyers de peuplement. Les causes de cette évolution sont appréhendés à travers la dynamique spatiale du peuplement protohistorique. Après une présentation des conditions d'acquisition et de traitement des données, près de 300 établissements et 250 zones d'épandage agraire, sont exposés la démarche et les outils utilisés pour la modélisation des réseaux d'habitats et des finages. Les résultats mettent en évidence différentes phases dans la structuration spatiale du peuplement permettant de cerner des mutations, à plusieurs échelles, dans les formes territoriales protohistoriques dont le fonctionnement a pu être éclairé par des exemples ethnologiques.

  • Titre traduit

    Settlement and protohistoric territories, VIIIe-Ier s. BC, in eastern Languedoc (Gard-Hérault)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 487 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 269-285

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : LET.BESA.2002.1029
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : LET.BESA.2002.1029
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.