Des formes textuelles orales aux formes textuelles écrites : différentes écritures en français, en anglais et en yoruba de contes à partir de performances orales

par Omolegbe Affin Laditan

Thèse de doctorat en Sciences du langage, didactique du français langue non maternelle

Sous la direction de Marc Souchon.


  • Résumé

    La problématique de cette thèse porte surtout sur le passage des formes textuelles orales aux formes écrites. Les formes textuelles orales en vue sont les contes en yoruba. Le yoruba est une langue du groupe linguistique Bénué-Congo. La langue yoruba est parlée au sud-ouest du Nigéri, au Bénin, au Togo, au Ghana et en Côte d'Ivoire où les Yorubas sont appelés "Anagos". Au départ, cette thèse situe le conte dans le cadre de la littérature orale yoruba et soulève le problème du passage d'une forme orale de ces contes en différentes langues écrites : le français, langue d'apprentissage ; l'anglais, langue officielle et le yoruba, langue vernaculaire et maternelle. Du point de vue théorique, cette thèse situe la production textuelle dans le droit fil de la psychologie interactioniste, partant du fait que le langage humain est une production sociale résultante des interactions humaines. . .

  • Titre traduit

    From oral textual forms to written forms analysis of written versions of oral yoruba traditional folktales in french, english and yoruba languages


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 458 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 339-359

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : LET.BESA.2002.1010
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.