Variations fantastiques : l'exemple de Leo Perutz

par Évelyne Jacquelin

Thèse de doctorat en Littérature. Études germaniques

Sous la direction de Jean-Jacques Pollet.

Soutenue en 2002

à l'Artois .


  • Résumé

    L'autrichien Leo Perutz (1882-1957) a souvent été lu dans la perspective du fantastique, ce qui a suscité des réserves. Cette étude reprend la question théorique et analyse l'œuvre à partir d'une définition rénovée du genre. Le corpus n'étant pas encore pleinement reconnu, problème par ailleurs fréquent dans le fantastique allemand, un 1er chapitre étudie la réception de l'écrivain et propose une évaluation raisonnée de son œuvre. Le chapitre 2 examine les problèmes liés à la notion de fantastique en soulignant les différences d'approche entre les traditions critiques françaises et germaniques. Le genre est défini, dans une perspective pragmatique, comme une organisation contradictoire du matériel narratif entre écriture mimétique et emprunts au merveilleux, qui fait éclater la cohésion épistémologique et esthétique de la référence au réel, selon des enjeux propres à chaque auteur. Cette proposition est ensuite confrontée au corpus perutzien, selon un parcours linéaire. Les éléments concourant à l'effet de réel – art du détail, réalisme textuel et ancrage social – sont d'abord examinés au chapitre 3. La dimension spatio-temporelle et les difficultés d'interprétation liées à la mise en œuvre ambivalente des références historiques fournissent la matière du chapitre 4, le 5e portant sur la recomposition en partie imaginaire de l'histoire qui en fait paradoxalement apparaître certains enjeux fondamentaux : la question de la révolution et celle de l'empire allemand vu comme un espace chimérique. Le chapitre 6 aborde d'autre part les emprunts stylistiques et thématiques au domaine du merveilleux, entre ésotérisme dérisoire et surnaturel judéo-chrétien, et le chapitre 7 étudie les architectures paradoxales nées de cette double allégeance esthétique. Au cœur de constructions aporétiques mariant fatalité et conscience malheureuse se reflète un fantasme d'héroïsme qui, dangereusement manié par un nouveau Führer, deviendra aussi un leurre politique.


  • Résumé

    Leo Perutz (1882-1957) is regarded as a master in fantastic literature, a fact which has sometimes aroused reservations. This study sets the theoretical problem again and analyses Perutz's work on the basis of a revised definition of the genre. As the corpus has not been fully recognized yet – a problem which is common in German fantastic literature – the 1st chapter studies how these texts have been evaluated and offers a reasoned appraisal of them. The 2nd chapter explores the problems linked to the notion of fantastic literature, highlighting how different the German critical approach to this genre is compared to the French one. The genre is then defined in a pragmatic way, as a contradictory organization of the various elements in the narrative – a blend of mimetic writing and marvellous literature – which disrupts the epistemological and aesthetic cohesion of the references to reality, in ways specific to each author. This definition is then applied to LP's work. The various elements that contribute to recreate reality (the attention to details, textual realism, a close observation of social realities) are examined in chapter 3. Chapter 4 deals with space and time and with the difficulties one can have in interpreting the ambivalent historical references. The 5th chapter is about the partly imaginary reconstruction of history which, paradoxically enough, underlines some of its fundamental issues: the question of the Revolution, the German Empire seen as a chimerical territory. Chapter 6 deals with the stylistic and thematic borrowings from the marvellous, which result in a blend of mocked esotericism and Judeo-Christian supernatural. Chapter 7 explores the paradoxical architectures that such a twofold aesthetic allegiance generates. At the very heart of aporetic constructions uniting fatality with a kind of sad awareness, one can recognize characters fantasizing themselves as heroes: such fantasies, when manipulated by a Führer will lead to political delusion.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (VII-255,VII-533 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Notes bibliogr. Dans le tome 2 : Bibliogr. chronologique des textes écrits par Leo Perutz p. 490-499. Bibliogr. des ouvrages cités p. 500-514. Index.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Artois (Arras, Pas-de-Calais). Bibliothèque de Sciences humaines et sociales, Arts, Lettres et Langues.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THE 2002ARTO0001 V 1
  • Bibliothèque : Université d'Artois (Arras, Pas-de-Calais). Bibliothèque de Sciences humaines et sociales, Arts, Lettres et Langues.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THE 2002ARTO0001 V 2

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université d'Artois (Arras, Pas-de-Calais). Bibliothèque de Sciences humaines et sociales, Arts, Lettres et Langues.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2002ARTO0001
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.