Dynamique inter-annuelle d'utilisation de l'azote par un arbuste ornemental, le troène (Ligustrum ovalifolium L. ), cultivé en conteneur

par Morgane Salaün

Thèse de doctorat en Sciences de la Terre et de l'atmosphère

Sous la direction de Sylvain Charpentier.

Soutenue en 2002

à Angers .


  • Résumé

    La fertilisation des arbustes ornementaux de pépinière, cultivés en conteneurs, repose largement sur des méthodes empiriques, associées à de forts taux de drainage. La considération des réserves permettrait de mieux ajuster les apports azotés aux besoins de la plante. Nous avons donc suivi la dynamique saisonnière de l'azote chez le troène (Ligustrum ovalifolium L. ) sur deux années de culture. Les réserves azotées élaborées en première année sont mobilisées pour le maintien de la croissance en condition d'alimentation azotée limitante et pour la reprise de végétation de deuxième année. L'identification des formes azotées solubles a mis en évidence que l'arginine et les protéines constituent les formes hivernales de réserve dans les organes pérennes tandis que la glutamine est la forme prédominante de transport via la sève xylémienne. Le couplage de l'analyse du contenu et du flux dans la sève xylémienne a permis de quantifier la remobilisation printanière sur les plantes fertilisées et non fertilisées. Le marquage de l'azote absorbé (15 N) en première année (printemps ou automne) a permis de quantifier l'allocation de l'élément sur les deux années de culture, en discriminant ses origines temporelle et spatiale. L'azote d'automne est utilisé préférentiellement à l'azote de printemps pour la reprise de croissance. Les réserves des organes pérennes sont sollicitées selon un gradient de proximité par rapport aux parties annuelles. Lorsque les plantes sont fertilisées, l'azote remobilisé et l'azote nouvellement assimilé alimentent ensemble les rameaux en élongation. Dans ce cas, la reprise de fertilisation retarde le recours aux réserves. L'intégration de la croissance, de l'absorption et des redistributions d'azote permet de proposer un modèle mécaniste de fonctionnement. L'ensemble de ces approches complémentaires nous a permis de proposer un schéma d'utilisation de l'azote pour la reprise de croissance d'un arbuste ornemental en conteneur.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 249 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.239-249

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Angers. Service commun de la documentation. Section Lettres - Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.